Contact Se connecterS'inscrire




Retour Maternité


A la demande ou à heure fixe?

2 Commentaires

Il est évidemment impératif de répondre aux besoins de votre bébé. Cela ne signifie pas qu’on doive se transformer en self-service ouvert sans interruption 24 heures sur 24 pendant deux ans.


Non seulement ce type d’organisation vous laisserait sur les genoux en deux temps trois mouvements, mais votre bébé acquerrait de bien vilaines habitudes et vous considérerait rapidement comme une esclave, ce qui nuirait au bon épanouissement de toute la famille.


Évidemment, il n’est pas plus question de mettre en place immédiatement des « horaires d’ouverture » arbitraires et drastiques.


Une fois encore, faites preuve d’un peu de flexibilité et fuyez l’hystérie qui ne mène jamais à rien de bon.


En sortant de la maternité, et pendant deux ou trois semaines, vous pouvez nourrir votre enfant à la demande. Attention, toutefois, à ne pas lui proposer à boire au moindre couinement, mais seulement s’il a faim. C’est à dire quand il grogne et s’agite en cherchant à téter, et en principe seulement une heure et demie, au moins, après son dernier repas.


Normalement -mais il y a des exceptions- on prévoit une tété toutes les deux heures pendant quelques jours, et puis le rythme, Dieu merci, se ralentit. Si c’est l’anarchie pendant plus de deux semaines et que vous êtes épuisée, parlez-en avec votre pédiatre. Si Bouchon prend du poids de façon régulière et ne présente aucun symptôme alarmant, il y a fort à parier qu’il vous proposera d’être un peu directive dans l’heure des repas.


Guide rédigé  par Sylvie de Mathuisieulx, en collaboration avec le Docteur Georges Himy, pédiatre .


2 Réponses pour A la demande ou à heure fixe?

  1. lucie dit :

    Et beh , vaut mieux prendre un chien si vous voulez pas vous occuper d’un bébé qui est rempli de besoin et dépendant de nous , j’hallucine de lire ce ramassé de bêtises

  2. isabel dit :

    La tétée ne rempli pas qu’un rôle nutritif, elle est aussi une manière de répondre aux besoins de contact des bébés, tout comme l’est le portage.

    Personnellement je pratique le maternage proximal car je pense que les tous petits ont des besoins intenses de contact et l’allaitement à la demande, le portage et le cododo tout cela avec douceur et appaisement (il est sur que l’hystérie ne peut pas aider à accompagner un enfant!) comblent ces besoins, l’enfant acquier son autonomie seul, sans y être poussé, par simple envie d’explorer le monde et de faire par lui même. Et puis ces moments là passent tellement vite, pourquoi ne pas leur rendre la vie plus belle en répondants à leurs besoins? Il ne peuvent pas se mouvoir au début, il n’ont que nous pour les aider! Donnont leur l’exemple de l’empathie et de l’amour, ils nous le rendront bien! Considéreriez-vous quelqu’un de gentil et de prévenant comme votre esclave?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. S' abonner sans commenter.