Contact Se connecterS'inscrire




FIV-Fécondation in Vitro

Les techniques d'amp


FIV-Fécondation in Vitro

383 Commentaires


Pratiquée depuis plus de 15 ans, la fécondation in vitro et le transfert d’embryons ont consitué un progrès décisif pour l’assistance médicale à la procréation.C’est une technique éprouvée.

Cette technique consiste à mettre en présence, dans un milieu de culture favorable à leur survie, des spermatozoïdes et des ovocytes, afin d’obtenir une fécondationet le développement d’embryons en dehors de l’organisme (in vitro).
Elle nécessite une demande et un consentement de la part du couple.

Les indications:

Au début, la fécondation in vitro avait comme seule indication la stérilité tubaire :
– trompes bouchées , altérées ou absentes acquise généralement à la suite d’une Salpingites (infection bactérienne) ou de grossesses extra utérines.
Aujourd’hui, les indications ont été étendues à d’autres pathologies :
– Hypofertilité masculine
– Echec de tentatives d’insémination
– endométriose
– Infertilité idiopathique ( sans cause connue)

Selon la gravité de l’infertilité masculine on pourra utiliser :
– la fécondation in vitro conventionnelle (FIV)
– la fécondation in vitro avec microinjection (ICSI)
Par ailleurs, e nouvelles techniques dérivées commencent à apparaître : MIV.

En dehors du bilan qui est demandé dans le cadre de l’insémination et de la stimulation, la fécondation in-vitro doit être précédée d’un bilan sérologique complet dont le but est d’éviter de transmettre à l’enfant à naître une maladie infectieuse pouvant être dangereuse pour lui : sida, hépatites B et C, syphilis, chlamydiae, toxoplamose et rubéole. On pratique également un test « de migration-survie » des spermatozoïdes qui permet de vérifier qu’un nombre suffisant de spermatozoïdes mobiles pourra assurer la fécondation des ovocytes le jour de la FIV.

Technique :

La FIV se déroule en plusieurs étapes:

  • 1ère Etape: Sélection d’ovocytes et de spermatozoïdes

1) la stimulation ovarienne

La réussite de la FIV dépend en grande partie de la qualité et du nombre d’ovocytes recueillis et mis en fécondation.Pour augmenter les chances de succès,la plupart des équipes ont recours à une stimulation ovarienne par traitement hormaonal pour augmenter le nombre d’ovocytes.
Cette première étape se déroule obligatoirement sous surveillance médicale régulière.

2) Le déclenchement de l’ovulation

Le déclencehement de l’ovulation se fait, en focntion du nombre et de la taille des follicules, comparés aux dosages hormonaux, par injection d’une hormone qui induit l’ovulation.Le médecin décide le jour et l’heure du déclenchement.La dose préscrite et l’horaire choisi doivent être strictement respectés: en effet, la ponctionpour le recueil d’ovocytes doit avoir lieu dans un delai de 32 à 38 heures après l’injection de déclenchement.

3)La ponction pour recueil des ovocytes

Cet acte nécessite un séjour à l’hôpital; sa durée dépend des habitatudes de chaque centre et de l’éloignement du domicile de la patiente.
Selon les cas, la ponctionse fait :
– en « ambulatoire » (sans hospitalisation)
– en « hopital de jour » (sortie le jour même)
– en « hospitalisation d’une journée » ( sortie le lendemain matin )

Le mode d’anesthésie est également variable selon les équipes médicales et le choix de chaque patiente ( local ,péridurale,générale ou sédation simple)

La ponction est le plus souvent réalisée par voie vaginale sous contrôle échographique.Elle consiste, grâce au repérage échographique , à introduire successivement dans chque follicule ovarien l’extrémité d’une fine aiguille pour en aspirer le contenu:liquide folliculaire et ovocyte.Le maximum de follicules visibles sur l’écran échographique est ponctionné, mais tous ne contiennent pas obligatoirement un ovule.Les ovocytes invisbles à l’oeil nu, sont recherchés au sein des liquides folliculaires à l’aide d’une loupe au laboratoire de biologie de la reporduction.Le biologiste indique alors le nombre total d’ovocytes recueillis et ceux succeptibles d’être mis en fécondation.

ponction

4) La préparation des spermatozoïdes

Le jour de la ponction, le partenaire masculin doit faire un recueil de sperme par masturbation dans la pièce de recueil du laboratoire.Ce prélèvement a lieu de préférence après un delai d’abstinence d’envrion 2 à 3 jours.
Pour certains patients, il peut être préférable de prévoir une conservation par congélation préalable du sperme.
En cas de FIV avec tiers donneur, les paillettes de sperme congelé sont délivrées au couple, avant la ponction d’ovocytes, par la banque de sperme agrée.Ces paillettes seront déposées immédiatement au laboratoire assurant la FIV.
Quelle que soit l’origine du sperme( frais,auto-conservé ou donné), il est préparé sur des milieux appropris afin de sélectionner les spermatozoïdes les plus fécondants.

Ces techniques de sélection sont variables d’un centre à l’autre et fonction de la qualité du sperme recueilli.

383 Réponses pour FIV-Fécondation in Vitro

  1. Francine dit :

    Moi de même, je ne suis pas fier. Mais je n’avais plus de choix. Je voyais mon rêve me filer entre mes doigts. J’étais donc obligée de réagir. Les échecs devenaient insupportables. Après chaque échec, s’installer la frustration. Et avant chaque tentative venait le stress. Et ces deux choses, je ne pouvais pas les supportés.

  2. Aurelia dit :

    Personne ne va te juger pour tes choix. Ce que tu dis est compréhensif. Il y a trop de stress avant la tentative. Et lorsqu’il y a des échecs, la frustration. Je voyais souvent mes amies pleurer. Lorsqu’elles me racontaient souvent leur parcours, ça faisait pitié. Certaines se sont même séparées à cause de ça. C’est surtout les fragiles les plus affectés.

  3. Aurelia dit :

    C’est ça, tu parles très bien. J’aimerais suivre dans tes pas. Je veux aussi porter témoignage. J’aurai aimé que ça soit ici. Mais les choses ont un drôle de manière à se réaliser. Si mon destin est comme ça, qu’il soit fait. Au moins, j’ai voulu tenté ici.

  4. Francine dit :

    C’est bien d’avoir voulu essayé dans ton pays. Personne ne va te blâmer. Ce n’est pas toi qui as mis ses lois. Tu fais partie de ces milliers des femmes qui souffrent de cette loi. Je suis de ton coté à 100%. Seulement lors de ta première consultation, tu seras convaincu. C’est avec délicatesse qu’ils traitent leur patient. Je n’ai constaté que le patient étant roi.

  5. Aurelia dit :

    hahaha, ça me fera plaisir. Je suis déjà convaincu. Il est vrai qu’au début j’étais sceptique. Maintenant ce n’est plus le cas. Je ne suis plus sceptique. Je te crois déjà sur parole. Aller là-bas sera juste une confirmation…

  6. Francine dit :

    Donc tu es déjà convaincue. C’est bien si c’est déjà le cas. Je ne savais que tu allais facilement être convaincue. Je suis ravie que j’aie impact sur toi. Les gens me disent ca très rarement. Parfois je me demande à quoi je sers aux autres. Tu es la première à me dire ça depuis mon retour et ma réussite dans la PMA…

  7. Aurelia dit :

    C’est bien que je suis la première. C’est aussi grâce à ce qu’on se dit. Lorsque tu vois les deux, tu ressens les différences. Et toi tu es déjà passée par les deux systèmes. Et tout ce que tu m’as dit sur notre système est vrai. J’ai des proches qui ont déjà fait recours à la PMA. Ils regrettent de l’avoir fait.

  8. Francine dit :

    C’est vraiment triste qu’ils ont subie ça. J’espère juste qu’ils ont su se rétablir. C’est ça la vie. Il y aura toujours des bas. Ces bas viendront de tous les côtés. Même nos proches nous feront du mal. C’est ça qu’on appelle la vie. C’est à nous de savoir comment gérer. Je n’ai pas encore vécu les difficultés de la PMA, mais j’ai déjà vécu les difficultés de la vie.

  9. Aurelia dit :

    D’accord c’est bien tout ça. Tu es déjà bien prête. Il est clair que tu n’auras pas trop de difficultés. Mais c’est souvent bien d’être mieux préparer. En dehors de ce que je t’ai dit, je ne vois pas un autre problème. Et question d’argent, il ne faut tout l’argent du monde. Tu peux réaliser tes rêves.

  10. Francine dit :

    Je te remerci de me rassurer. Ton aide devient de plus en intéressant. Tu ne m’aides pas seulement avec des informations. Tu le fais aussi moralement. Tu m’aides a mieux me préparer. Et c’est très formidable. Bien vrai que j’aimerais aussi connaitre plus concernant la clinique.

  11. Aurelia dit :

    Tu connaitras tout ce que tu veux. C’est un plaisir de t’aider moralement. Je veux aussi te voir contente. Je ne veux pas être la seule à être contente. On est plus content, lorsque c’est qui nous en tours l’est aussi. Et c’est exactement ça que je veux pour toi. Que tu sois aussi fier comme moi.

  12. Francine dit :

    C’est bien que tu veux mon bonheur. Très peu de gens le veulent. La plupart des gens aiment me voir triste. Lorsque je suis triste, elles sont contentes. Mais lorsqu’elles me voient contentes, elles ne sont plus contentes. Je ne sais pas pourquoi, les gens sont si jaloux. Surtout les femmes qui le sont.

  13. Aurelia dit :

    Je crois connaitre pourquoi les gens sont jaloux. Les gens sont jaloux parce qu’ils voient en toi ce qu’ils ne voient pas en eux. Ils veulent être toi. Le savent très bien qu’ils ne seront jamais comme toi. Alors vient donc la jalousie. C’est ça que j’en pense. Chacun le fera de ca manière.

  14. Francine dit :

    Je ne crois pas qu’il y a une autre manière. Ce que tu dis est vrai. Ils ne seront jamais comme toi. Alors ils deviennent jaloux de toi. Et lorsqu’on parle de jalousie, on parle aussi d’haïr. C’est de ca que nait le fait d’haïr quelqu’un. Peu importe si elles me détestent. Tant que ceux qui sont autour de moi m’aiment, ça me va. Voilà ce qui est important. Pour le reste ça ne me dit rien.

  15. Aurelia dit :

    C’est exactement comme tu dis. Il ne faut juste connaitre qui serrer la main. Et qui laisser partir. Elles seront très jalouses lorsqu’elles te verront enceinte. Elles seront encore plus jalouses lorsque tu vas avoir ton enfant. La jalousie va se multiplier. Je vais voir comment elles vont encore se moquer de toi. Elles qui pensent que la stérilité c’est le verdict finale.

  16. Francine dit :

    Elles seront très surprises. Ces gens qui passent leur a se moquer des autres. Une chose qui n’est pas bien. Il ne faut pas se moquer des gens. La vie a un drôle de manière à faire des choses. Aujourd’hui c’est toi qui moque. Demain ça sera toi qu’on va moquer. Et c’est exactement pareil pour les problèmes. C’est comme un cercle.

  17. Aurelia dit :

    Oui oui c’est ça. Aujourd’hui c’est moi qui a les problèmes. Demain c’est toi qui en a. ce qui est bien dans ton cas est que c’est encore possible. Toi tu peux toujours avoir une issue. Pour d’autres, il y’en a pas. Pour eux c’est terminé. Donc il ne faut trop t’inquiéter.

  18. Francine dit :

    Je ne m’inquiète plus. Je suis moins inquiété depuis que je cause avec toi. Tes paroles sont vraiment très réconfortantes. Je me sens moins découragée. Je suis devenue plus optimiste. Surtout lorsque tu m’as dit que la stérilité n’est plus le verdict finale. Je me suis rendue compte qu’il y a toujours une issue pour moi. Un sentiment que je n’ai pas ressenti ici. Ici je me disais que c’est fini.

  19. Aurelia dit :

    Même moi je me suis dit la même chose. Je me disais que c’est fini. Pourtant ce n’est pas le cas. C’est loin d’être finis. Tu peux toujours avoir les mêmes chances que moi j’ai eu. Ce n’est pas encore finit pour toi. Lorsque je suis sortie de ma première consultation, j’ai su qu’il y a toujours espoir. Je n’ai pas hésité à signer mon contrat.

  20. Francine dit :

    Que je sors satisfaite comme toi. Je ne veux pas prendre l’avion pour l’avion. Je veux rentrer aussi avec une certitude. La certitude que je vais avoir un enfant. J’aurai voulu te demander comment était ta première consultation. Mais je vois que ça ne sera pas évident. Vu que nous ne souffrons pas de la même maladie.

  21. Aurelia dit :

    Oui tu as raison. Nos consultations ne peuvent pas être identiques. Je crois aussi que les questions seront pareilles. Le médecin va forcément vouloir connaitre quand la stérilité a commencé. Pour la cause, tes analyses médicales vont le montrer. Il te faudra aussi l’avis de ton médecin. C’est très important ceci. Malgré que tu feras des analyses à nouveau.

  22. Francine dit :

    Pourquoi refaire des analyses. J’espère juste que c’est gratuit. Car je crois que mes analyses sont récentes. Et aussi, il y a l’avis du médecin. Je crois que ceci est déjà bon pour commencer un traitement. Sauf s’il y a des raisons. Car moi je n’en trouve rien.

  23. Aurelia dit :

    Il y a une raison. C’est sur ça que le médecin va travailler. Il va vouloir connaitre tes résultats actuels. Vu qu’il va vouloir travailler ces résultats. Mais tes résultats que tu vas apporter sont aussi importants. Je crois qu’il fera une comparaison. Il saura plus clairement quoi faire.

  24. Francine dit :

    Ah je comprends mieux maintenant. Je croyais que c’était une manière à eux d’augmenter les prix. Une façon de remplacer la consultation gratuite. Je suis désolée de dire ça. Moi je ne fais pas facilement confiance aux cliniques. Ils aiment exploiter les patients. Vu que nous sommes dans un état vulnérable. Tout ce qu’ils nous diront, on le fera seulement.

  25. Aurelia dit :

    Non je ne crois pas que la clinique Biotexcom soit comme ça. Avec de telles offres qu’ils ont. Je ne crois pas que c’est le cas là-bas. En plus leur prix le montre. Ils ont des prix vraiment abordables. Même les couples modestes peuvent faire recours à la PMA chez eux . De toute l’Europe je ne sais pas s’il y a une telle clinique. Dis-moi donc comment ça sera possible là-bas?

  26. Francine dit :

    Moi je ne sais pas. J’utilise juste ce que j’ai déjà vécu ici pour parler. Les cliniques m’ont déjà fait faire des examens qui ne m’ont jamais aidé. Sur des choses que je n’ai jamais compris. Vu que je n’avais pas le choix, je le faisais de toutes les façons. C’est après que je mettais à pleurer. Surtout si les résultats sortaient négatives.

  27. Francine dit :

    Qu’avais-tu à faire? 6900 est une grande somme. Cette somme est-elle en dollar ou euros? Car moi je la trouve beaucoup. Désolée si tu trouves que je me plains beaucoup. J’aimerais juste connaitre tout dans les moindres détails. J’aimerais éviter qu’on m’arnaque.

  28. Aurelia dit :

    Okay personne ne va t’arnaquer. Du moins ce n’est pas mal d’avoir peur. C’est très compréhensif d’avoir peur. Mais rassure-tu personne ne va le faire. Cette somme d’argent est plutôt justifiable. Dans ça, il y a deux tentatives au FIV don ovocytes. En plus de ça, c’est la clinique qui s’occupe de l’hébergement et la nourriture ainsi que les médicaments. Il y a un chauffeur qui viendra te prendre pour te conduire à la clinique. Dis-moi donc comment c’est beaucoup

  29. Francine dit :

    Ce qui est petit pour toi, ne devrait pas forcement être le cas pour moi. Il faut comprendre ceci. Bon, tu as raison. Ce n’est pas une grande somme. Si ce que tu m’as dit es vrai. C’est une somme abordable. Elle est abordable pour moi aussi.

  30. Aurelia dit :

    Okay enfin tu l’admets. Lorsque tu iras, tu le verras. Ce que je m’attendais que tu te plains, tu ne l’a pas fait. Je croyais que tu allais parler du billet d’avion. Je suis surprise que tu n’aies rien dit. C’est plutôt sur autres choses que tu te plains. C’est vraiment paradoxal

  31. Francine dit :

    Non ce n’est pas paradoxal. Pour le billet d’avion pour moi c’est normale. Je ne m’attendais pas à ce que tu me dis que c’est aussi gratuit. Ils ne peuvent pas tout faire nous. Ça sera déjà trop . Donc il ne faut pas être surpris. Continue plutôt à me dire plus

  32. Aurelia dit :

    Okay, avec plaisir je le fait. Lorsque tu auras signé le contrat, tu commences avec la procédure. Ce n’est pas une procédure compliquée. Tu ne vas pas être stressée. Et les chances de la frustration à la fin sont limitées. Il faut aussi savoir que les chances de la réussite de la PMA est sur plusieurs aspects. La durée de la stérilité fait aussi partie.

  33. Francine dit :

    Ah d’accord, ça ne fait rien. Ça ne fait pas si longtemps que je suis stérile. Et entre de temps, j’ai aussi essayé de trouver des solutions à ma stérilité. Je pense que ça fait 5 ans. Mais je l’ai su un peu tard. Les médecins m’ont dit que si je l’avais su c’est qu’ils auront pu m’aider. Comment aurais-je pu faire pour savoir. Rien n’indiquer je devenais stérile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*