Contact Se connecterS'inscrire




Les inséminations IAC-IUU

Les techniques d'amp


Les inséminations IAC-IUU

64 Commentaires

C’est la technique la plus ancienne, l’insémination artificielle n’est possible que s’il existe au moins une trompe perméable.Elle consiste à déposer des spermatozoïdes à l’intérieur des voies génitales féminines.Elle peut être réalisée en utilisant :

  • le sperme frais ou congelé du conjoint recueilli par masturbation ( Insémination Artificielle intra Couple = IAC)
  • le sperme décongelé d’un donneur en cas de stérilité masculine ( Insémination Artificielle avec Donneur = IAD)

L’insémination artificelle est pratiquée au cours d’un cycle d’ovulation spontanée ou après une stimulation hormonale impliquant une surveillance du dycle.
Elle nécessite une demande et un consentement de la part du couple.

Indications:

L’insémination peut être proposée dans les cas suivants :

  • Indications masculines :anomalies de la qualité du sperme, certains problèmes d’éjaculation .
  • Indications féminines : anomalies du col de l’utérus ou de la glaire qu’il sécrète et qui peuvent interférer avec le passage des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus
  • Indications mixtes, masculines et féminines.
  • es échecs répétés de stimulation simple de l’ovulation.

Technique :

L’insémination intra utérine( IIU ) : Les spermatozoïdes sont déposés dans la cavité utérine.La préparation préablable du sperme par séléction et lavage des spermatozoïdes est souhaitable afin d’éliminer les constituants indésirables du liquide séminal responsables en particulier de contractions utérines.Les spermatozoïdes gagnent rapidement les trompes,où se fera peut être la fécondation.

L’icsi et l’azoospermie :

Il est important de préciser qu’une ICSI peut être proposée même en cas d’absence totale de spermatozoïdes dans le sperme (azoospermie). Ces derniers devront néanmoins être recueillis chez le conjoint au cours d’un prélèvement chirurgical appelé ponction épididymaire (ponction de spermatozoïde réalisée dans l’épididyme, canal situé sur le bord supérieur du testicule et par lequel passe le sperme) ou biopsie testiculaire (prélèvement de tissu réalisé directement dans les testicules). Ces prélèvements chirurgicaux de spermatozoïdes sont généralement pratiqués sous anesthésie générale. Même si le nombre de spermatozoïdes obtenus grâce à ces prélèvements chirurgicaux est faible, une ICSI pourra être réalisée soit le jour même de la ponction ovocytaire (prélèvement masculin et féminin synchrone), soit plus tard (prélèvements asynchrones). Dans ce dernier cas, on réalisera donc une congélation des spermatozoïdes épididymaires ou testiculaires en attendant de réaliser la stimulation ovarienne puis la ponction folliculaire chez la conjointe. Le jour de cette ponction folliculaire, une paillette de spermatozoïdes congelés sera décongelée et utilisée pour réaliser l’ICSI.

icsi
Injection Intra Cytoplasmique. Alors qu’une micropipette maintien l’ovocyte par aspiration (à gauche), une aiguille beaucoup plus fine et biseautée vient injecter le spermatozoïde dans le cytoplasme de l’ovocyte

Avantages :

L’ICSI est un rand apport pour les stérilités masculines majeures et insuffisance spermatique sévère.Dans ce cas, où après échec de la FIV standart, elle peut être proposée d’emblée.

Résultats :

Concernant les résultats attendus par la technique de l’ICSI, le pourcentage de chances d’obtenir une grossesse est d’environ 27% par ponction, les grossesses aboutissant dans 8 cas sur 10 à une naissance (le taux de fausses couches spontanées étant d’environ 20%). Ces résultats sont en général comparables voire légèrement meilleurs que ceux observés en FIV sans ICSI.

Les risques :

Les risques inhérents à la fécondation in vitro avec ICSI sont tout d’abord les mêmes que ceux de la FIV classique, essentiellement liés à une hyperstimulation, à une grossesse multiple, ou à des complications de la ponction pouvant entraîner douleurs et infections. Pour ce qui concerne les enfants, on peut dire que les études menées sur des enfants nés grâce à cette technique ayant comparé l’état de santé des enfants à la naissance à celui d’enfants nés par FIV classique ou conçus spontanément montrent que la technique de l’ICSI n’entraîne pas, de façon significative, l’apparition de malformations chez ces enfants. Ainsi, l’étude effectuée par les BLEFCO (Biologistes des Laboratoires d’Études de la Fécondation et de la Conservation de l’œuf), montre un taux de 1.9% d’anomalies chez les enfants nés après FIV avec ICSI, alors que ce taux varie entre 1 et 2% pour des enfants conçus spontanément. En revanche on ne peut écarter le risque de transmission d’une stérilité d’origine génétique d’un père à son fils, puisque le fils héritera du capital génétique de son père.

64 Réponses pour Les inséminations IAC-IUU

  1. nathacha dit :

    Okay c’est rien vous n’êtes pas parfaite comme la clinique ne l’est non plus.

  2. mireille dit :

    Moi C’est Mireille j’ai 50 ans.J’ai eu mon troisième enfant à 49 ans. Je ne m’y attendais plus. Je ne me suis pas sentie fatiguée. J’ai fait une amniocentèse et tout allait bien. Contrairement à mes autres grossesses, j’étais bien plus sereine. J’ai pris mon temps, ma carrière je l’avais construite avant. J’avais le temps de m’occuper de mon bébé. J’ai décidé d’arrêter mon ancien travail et je suis devenue consultante freelance. J’organise mon temps comme je le veux et je suis totalement épanouie. » Ça m’a donc permis à faire le voyage pour l’Ukraine. Je suis arrivée dans une clinique, un centre de reproduction. J’ai reçu mon don d’ovocytes. Je suis tombée enceinte. Et c’est comme ça que j’ai eu mon troisième enfant.

  3. clarise dit :

    J’aurai 41 ans à sa naissance. C’est-à-dire fin octobre. Au début du mois de novembre. J’ai voulu ce dernier bébé pour mon mari. Donc je pense que je ne regretterai pas. Je sens bien la fatigue pendant cette grossesse. Je suis allée en Ukraine le FIV+DO. Le La stimulation s’est bien passée. De plus en plus je sens la présence du bébé. Il faut juste qu’il sort. Ceci est prévu dans quelques semaines. Je vous prie de me souhaite bonne chance.

  4. patou dit :

    waouh vous êtes vraiment un ange. Vous décidez de faire un enfant pour votre mari. C’était un cadeau d’anniversaire ou quoi ? Mais de toutes les façons c’est un très jolie geste. Aucun cadeau ne dépasse celle d’un enfant. Et plus malgré votre âge. Quel amour !!!

  5. clarise dit :

    ce n’est pas en cadeau d’anniversaire. Je ne sais pas vraiment la manière dont je peux le dire. Ce qui se passe est que nos enfants âgés vont partir de la maison d’ici peu. Donc j’ai vu ça une bonne idée d’avoir un dernier. Un bébé qui nous comblera de joie. Et plus la maison ne sera pas vide. Nous ne serons pas seules. Vous voyez un peu ??

  6. clarise dit :

    ce n’est pas en cadeau d’anniversaire. Je ne sais pas vraiment la manière dont je peux le dire. Ce qui se passe est que nos enfants âgés vont partir de la maison d’ici peu. Donc j’ai vu ça une bonne idée d’avoir un dernier. Un bébé qui nous comblera de joie. Et plus la maison ne sera pas vide. Nous ne serons pas seules. Vous voyez un peu ??

  7. patou dit :

    oui oui je vois. C’est une bonne idée. Et vous êtes allée dans quelle clinique pour le don ? Je suis déjà intéressée parce que mon chéri et moi nous sommes en train de trouver la clinique PMA à l’étranger. Moi j’ai 45 et je ne peux plus avoir l’accès à la PMA chez nous. S’il-vous-plait j’attends vos réponses

  8. clarise dit :

    bon merci d’abord pour tout. La clinique où je suis allée s’appelle la Clinique BioTexcom. Elle est en Ukraine. Si vous ne connaissez l’Ukraine est située à l’Est de l’Europe. Elles font notamment dans les services de la FIV+ Don d’ovocytes. A votre arrivée vous êtes consultée. Apres si vous voulez continuer l’aventure, vous signez un contrat. Ce contrat dépend du type de services dont vous avez besoin.

  9. patou dit :

    Okay merci à vous. Qui sait un jour ces informations peuvent être utiles. Ne faut jamais rien négliger dans la vie. Même ce qui n’a pas l’air d’être important. Je vais aller sur Google pour en savoir plus. Merci une fois de plus.

  10. clarise dit :

    j’espère que je vous ai répondu…

  11. patou dit :

    vous m’avez même trop dire. Et je vous souhaite le meilleur pour le reste.

  12. alison dit :

    hello moi c est Alison. je pensais que 45 ans est déjà trop « vieux». Je dis ça parce que j’ai déjà tout essayé mais rien. J’ai même déjà épuisé le nombre FIV autorisé en France. Même l’âge autorisé j’ai déjà dépassé. Les ressources à m’apporter sont déjà tous finis. Ce qui fait que je sais plus quoi faire. Ou ni savoir ou je peux aller. Je suis perdue.

  13. ANNETTE dit :

    salut Alison C’est dans la tête que ça se passe. Si notre corps nous permet de faire encore des bébés, c’est que c’est raisonnable d’en faire. Si tu veux faire un enfant, fais le maintenant. L’âge ne sera comme pas un handicap. Maintenant pour l’énergie tu ne peux pas savoir à l’avance tout dépendra de ton état d’esprit. Quand vous serez enceinte soyez saine d’esprit. Encore plus quand le bébé sera là. Donc il n’est pas trop tard. Ça reste très très possible.

  14. Antoinnette dit :

    Tu n’as pas encore tout perdu. Rien n’est déjà a laissé. Vous pouvez encore vous battre. Donc attention quand tu dis je ne sais plus quoi faire. Cette phrase peut vous anéanti le morale. Je pense qu’une personne a fait un commentaire sur une clinique. La clinique BioTexcom qui redonne espoir aux sans espoirs. Allez mener des recherches et si possible allez en Ukraine. Vous ferez un témoignage après neuf mois. Bonne chance et bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*