Contact Se connecterS'inscrire




MIV – Maturation In Vitro

Les techniques d'amp


MIV – Maturation In Vitro

5 Commentaires

Lors d’une fécondation In Vitro (ou d’une ICSI), les ovocytes sont recueillis à un moment très précis. Tout d’abord, l’ovaire est stimulé et ce n’est que quand les plus grands follicules ont atteint environ 20 mm (et éventuellement que le taux d’hormones est suffisant), que l’on déclanche l’ovulation par l’injection d’HCG (ou d’Ovitrelle). 35 heures plus tard les ovocytes sont recueillis au stade de maturation. Ils peuvent être mis en contact avec les spermatozoïdes (FIV) ou injectés (ICSI).En MIV les ovocytes sont recueillis à un stade où il ne sont pas encore à maturation et ce processus sera fait au laboratoire d’où le terme de « Maturation In Vitro ».

Intérêt de la MIV:

Certaines patientes présentent une anomalie de l’ovulation appelée variablement dystrophie ovarienne, ovaires micro-polykystiques ou PCO. Quand ces patientes ont « résisté » aux traitements classiques (Clomid, Drilling, FSH) il est logique de leur proposer la FIV. Cependant la stimulation de l’ovulation se heurte à l’une ou les deux des difficultés suivantes :

-il faut souvent des stimulations très longues

-la réponse peut être explosive et entraîner un syndrome d’hyperstimulation grave (voire complications de la FIV).

L’intérêt de la MIV réside dans des stimulations courtes en évitant le syndrome d’hyperstimulation.

Indications:

Elle est pour l’instant réservée aux patientes présentant une OPK (ou PCO) ou aux patiente ayant présenté une hyperstimulation sévère lors d ’un précédant cycle de FIV.

Elle ne s’adresse pas aux patientes répondant normalement en FIV et absolument pas aux patientes ayant une mauvaise réponse sans OPK.

Technique:

Le plus classique consiste à partir des règles (spontanées ou induites par un traitement comme le Duphaston® ou l’Utrogestan®) à stimuler l’ovulation par des produits comme le Puregon®.

· Le monitorage est commencé très tôt jusqu’à l’obtention de follicules de 10 à 11 mm.

· A ce moment là, une injection d’HCG est pratiquée (comme pour une FIV classique).

· La ponction des ovaires est faite 36 heures plus tard. Elle consiste à ponctionner tous les follicules quelque soit leur taille. Cette ponction est difficile et ne conçoit que sous anesthésie.

5 Réponses pour MIV – Maturation In Vitro

  1. MICHI dit :

    Je n’y croyais plus. Mais à 45 ans, je suis tombée enceinte. Après une grossesse sous surveillance et un accouchement difficile. Je vis un bonheur inespéré. Mon fils pesait 4,410 kg pour 52 cm à la naissance. Il est en pleine forme. Pour info j’ai eu recours à 5 tentatives de don d’ovocytes pour pouvoir accoucher. Malgré les échecs j’ai persisté.

  2. isoline dit :

    Mariée à 39 ans. Essai bébé soldée par une FIV 3 jours avant mon mariage en 2017. Mais je fais une fausse couche. Ensuite cœlioscopie en juin rien à signaler. En août 2017 je fais une autre tentative réussie mais déjà c’ était le don d’ovocytes à l’étranger. Le jour de mon anniversaire, le 4 Octobre 2017 je constate que la grossesse a tenu. Je suis suivie à distance. Je ne me suis jamais aussi bien sentie que pendant cette grossesse. Tout ce passe superbement bien. Ça sera mon deuxième bébé. Amicalement et bonne grossesse votre sœur.

  3. navti dit :

    Bientôt j’aurai 41 ans. Nous avons décidé d’avoir un bébé. Il faut dire que j’ai des jumeaux (FIV) d’un premier mariage. Mon ami à 6 ans de plus que moi. Il désire un enfant. Autant je désir aussi que lui. Mais comme j’ai déjà eu une endométriose ce qui a fait j’ai eu mes jumeaux par la FIV. Mais cette fois-ci j’avais bien peur, vu mon âge. Alors j’étais obligée de faire une célioscopie très vite et faire une FIV encore plus vite. Je ne pouvais plus attendre malheureusement. Donc l’âge est important. La condition physique aussi compte pour avoir un bébé. Mais le moral aussi est très important. En France on ne veut pas me prendre pour la FIV parce qu’on dit que mon cas est compliqué et la FIV n’aboutira pas. Alors nous sommes décidé d’essayer à l’étranger. Quelles sont les options vu mon âge et vu mon histoire médical ? Merci d’avance

  4. megane dit :

    moi je viens de faire une fausse couche. Je me remets à peine de ma déception. J’étais tellement heureuse de tomber enceinte. C’était la première fois. Et le problème surtout c’est que j’ai déjà 35 ans. Je me demande si je ne suis pas bientôt trop vieille pour avoir un enfant. Qu’en pensez-vous ?? C’est pour ça que j’aimerai avoir des témoignages de personnes de mon âge qui ont eu un bébé. Et est-ce que ça c’est bien passé.

  5. PRECIOUS dit :

    Ma copine il ne faut surtout pas culpabiliser. Tout est permis avant 45 ans. Même à 50 ans de nos jours. J’ai eu mon fils à 40 ans passé. Il est venu quand on l’a décidé. La grossesse s’est très bien passée. Je n’ai pas eu un suivi plus poussé qu’une femme de 26 ans. A ce moment même nous avons décidé d’avoir un deuxième enfant. Tu l’auras ton petit bout. Ne t inquiet pas ma chérie (Patience).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*