Contact Se connecterS'inscrire




Quand partir à la maternité ?

Accouchement


Quand partir à la maternité ?

Notamment quand on attend son premier enfant, il n’est pas rare qu’on se précipite à la maternité au moindre signe lorsque la date prévue d’accouchement approche. Et qu’on soit renvoyée illico à la maison ! Alors voici les signes qui signifient qu’il faut vraiment y aller.

La rupture de la poche des eaux

Rétablissons tout d’abord une vérité : il n’y a qu’au cinéma que les femmes enceintes perdent l’équivalent d’une citerne lors de la rupture de la poche des eaux. Dans la vie réelle, la quantité de liquide qui s’écoule est plutôt équivalente à un verre d’eau. Certaines femmes pensent d’ailleurs qu’elles ont une fuite urinaire. Pour vous repérer, sachez que le liquide amniotique est inodore et incolore.

Mais surtout, arrêtez tout et foncez à la maternité sans vous poser de questions (et sans oublier votre valise) ! La rupture de la poche des eaux donne le coup d’envoi de votre accouchement, c’est LE signe qu’il faut y aller.

La régularité des contractions

Il arrive que la poche des eaux ne se rompe pas d’elle-même. Dans ce cas, la sage-femme se charge de la percer à la maternité. Pas de panique, le terme « percer » peut avoir un côté légèrement stressant, mais le geste est absolument indolore.

Heureusement, les contractions existent pour elles aussi donner le top départ ! Leur seul défaut ? Elles sont douloureuses ! C’est leur régularité qui vous permettra de savoir quand mettre les voiles : les contractions doivent être espacées de 5 à 10 minutes et durer une quarantaine de secondes pendant 2 heures d’ affilée. 

Voilà, avec ces informations, impossible de vous tromper, vous savez tout… et, bientôt, ce sera à vous de jouer !

Béatrice Knoepfler