Contact Se connecterS'inscrire




Mon accouchement par voie basse

Témoignages par voie basse


Mon accouchement par voie basse

1 Commentaire

C’était le 15 Septembre 2010.

Elle faisait 3,080Kg pour 47,5 cm et dire qu’on me prévoyait une athlète, j’ai eu une crevette à la place .

Ça a donc commencé dès le lundi soir où nous avons fait un petit aller retour à l’hôpital. Puis grâce au médicament qu’ils m’ont donné, j’ai été bien chouté tout le mardi, donc bien fatiguée mais contractions de plus en plus douloureuses sans être régulières. En fin d’après-midi la sage-femme à domicile passe comme d’habitude pour ma tension et le monitoring et là elle me dit que ça ne devrait plus tarder, elle a eu bien raison.

Le mardi à  22h, j’ai des contractions vraiment douloureuses qui se rapprochent mais toujours irrégulières, je douille mais supporte, je n’arrive pas à dormir où alors micro dodo de 5-10 min entre chaque contractions. Du coup à 6h n’en pouvant plus, je décide d’appeler l’hôpital, je ne veux pas y aller une 2eme fois pour rien! Ils me disent de venir, au pire il me redonne un cachet pour calmer les douleurs!
On arrive là bas à 7h30, on m’examine et là verdict, je suis dilatée à 3-4cm, là on me dit, j’appelle l’anesthésiste pour la péridurale! Je me dis ouaaaaahhh, j’ai bien supporté la douleur quand même moi qui suis si douillette en temps normal!!!
Vers 8h30, péridurale posée et là soulagement je ne sens plus la douleur, à partir de là le col se dilate de 1cm par heure environ, donc assez rapide pour un 1er selon eux! je ne souffre pas, je suis même bien relaxée dans mon lit, juste mal au cocxis, ben oui il est fêlé depuis mes 8/10ans, donc c’est dur de rester sans trop bouger dessus car si je me mets sur le côté ben on ne capte plus la puce dans le bidou!
Vers 14h je suis presque à dilatation complète, bébé s’engage bien, elle descend au fur et à mesure et je la sens qui pousse à chaque contraction. Jusque là,  accouchement de rêve. Mais la péri à l’air de moins en moins bien fonctionner malgré les bonus que je m’injecte régulièrement. La péri se bloque à cause de bulles dans le cathéter. Donc on enlève ces bulles régulièrement mais j’ai de plus en plus mal dans le bas du dos et je ressens de plus en plus la petite qui pousse vers le bas pendant les 2 dernières heures. Ça fait quand même mal.

Et là vers 16h15, on me dit on va essayer de pousser mais problème mademoiselle se présente mal, sa tête n’est pas bien orientée et donc elle descend à la 1ere poussée puis remonte à chaque fois, je commence à être crevée au bout de 30min de poussée. Là, la sage-femme appelle l’interne de service et là j’entends le mot fatidique, « on va vous mettre les cuillères pour vous aider, c’est vous qui allez la sortir, on va juste vous aider! ». C’est là que je me rend compte que la péri ne fonctionne pas vraiment vers le bas, je sens vraiment bien tout ce qui se passe, j’ai très mal, elle demande de pousser mais là douleur est horrible, je me mets à paniquer je n’arrive plus à me contrôler, je crie, la honte… Elles me demandent de me calmer et là je repousse de nouveau et là le miracle, la puce est enfin sortie à 17h15.
Il me la donne 2-3min sur moi puis part avec papa faire les 1er soins.
Je m’attendait à pleurer mais rien, j’ai trop mal, je suis encore sous le choc de ce qui vient de se passer!
Puis là le placenta ne veut pas sortir, donc on attend, je dois repousser une dernière fois au bout de plus de 10min mais ouf ça fonctionne tout va bien, maintenant on m’annonce que l’on doit me recoudre car belle épisio! Mais je sens les aiguilles donc on m’anesthésie localement 2fois!

Puis là, on me mets la puce au sein pendant un certain temps, je ne vois plus le temps passer, je n’ai plus mal, je ne suis même pas fatiguée! Je suis ailleurs à ce moment là!! Je crois qu’il n’y pas de mot pour décrire ce moment là, en tout cas je n’en trouve pas. C’est un mélange énorme de sentiments : joie, soulagement, fatigue, tristesse, inquiétude, bonheur…

On m’amène dans ma chambre à 21h où je peux enfin boire, je ne pensais qu’à ça depuis des heures,  je rêvais d’un bon coca bien frais mais je n’ai eu que de l’eau tiède!!! Mais que c’était bon depuis 6h du matin que je n’avais pas bu!
Je n’ai pas passé la 1ere nuit avec elle, trop naze, j’ai pu dormir 4h avec une petite pillule pour m’aider, puis ils me l’ont ramenée vers 6h du matin pour la tété! C’est là que notre vie à vraiment commencé toutes les deux et non plus en 2 en 1 comme depuis 9mois!

Ploumploum

1 Réponse pour Mon accouchement par voie basse

  1. Sophia dit :

    Beau récit! Moi aussi j’étais une crevette: 2,9 kilos seulement. Mais ma maman était une petite maman aussi, elle n’avait pris que 16 kilos.

    Est-ce que c’est douloureux de faire sortir le placenta?

    Merci pour avoir partagé ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*