Contact Se connecterS'inscrire




Régime Miami

Les Régimes minceur


Le régime miami se base d’avantage sur une bonne hygiène de vie que sur un régime restrictif car le cardiologue américain Dr Agatston s’est rendu compte que les régimes restrictif avaient une grande tendance à échouer.

Les principes

Tout réside dans le choix des aliments. Il faut trier les bons sucres et les bonnes graisses.

Un régime en 3 phases

Cette 1er phase dure 2 semaines et est assez stricte. On ne mange que des aliments riche en protides (les sucres et les féculents sont éliminés).
exemples d’aliments riches en protides : œufs, viande, poisson, légumes.
Cette phase change la façon qu’à notre organisme de réagir à l’alimentation.

Cette 2ème phase sert à réintroduite les aliments interdits dans la 1ere. On commence par ceux faible en glucides (par exemple certains fruits, le pain, le riz et le couscous complets).
Une fois qu’on atteint le poids souhaité on peut passer à la 3ème phase.

Cette 3ème phase est plus facile à faire. Elle sert en faite à apprendre a trier les graisses et les sucres et donc à avoir une alimentation plus saine

A privilégier

– les bons sucres.
Les bons sucres sont les sucres naturels et non fabriqués. On les trouve dans les légumes, les fruits et les céréales complètes.
– les protéines.
Les protéines à privilégier sont celles contenues dans la viande , le poisson , fromage , oeufs , noix.
– les graisses végétales.(huiles d’olive, pépin de raisin, colza, noix)
– les laitages écrémés ou demi-écrémés (yaourts, fromages 30% MG)

A proscrire

– les mauvais sucres . Par exemple : la farine blanche, les pommes de terres industrielles, le sucre blanc, les sucreries, les desserts ou gâteaux industriels, l’alcool…
– les mauvaises graisses, saturées et mauvaises pour le système cardiovasculaire, c’est à dire les graisses animales (beurre, crème fraîches, fromages gras, lait entier, charcuterie,…)

Les pour

– on peut manger dans des quantités suffisantes pour ne pas avoir à avoir des fringales, et donc des excès du à la frustration et la sensation de faim.
– on à le droit à des collations légères
– on ne perd pas trop d’un coup ce qui évite de trop reprendre ensuite. Par contre il faut garder une bonne hygiène alimentaire par la suite.

Les contres

Certaines des restrictions de ce régime ne permettent pas une vie « normale ». Lors des sorties elles sont dures à adapter car trop d’aliments sont interdits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*