Choisir une crèche pour votre enfant : 10 critères à prendre en compte

Choisir une crèche

Le moment est venu de choisir une crèche. Mais comment savoir quelle est la bonne ? Évidemment, il est important de choisir la bonne garderie, car c’est là que votre enfant passera la plupart de ses journées pendant les deux ou trois prochaines années de sa vie. La crèche est un espace physique, mais c’est surtout un espace de relations. Entre les enfants et les éducateurs d’une part, mais aussi entre les parents et les différents intervenants. Ainsi, quel que soit la structure que vous choisissez, il est important que les éducateurs soient accessibles et de pouvoir leur faire confiance. Si vous entrez dans une crèche pour la première fois, ce n’est pas facile à évaluer. Quels sont les détails auxquels vous devez prêter attention ? Voici les 10 critères pour bien choisir.

Avant d’aller visiter les différentes crèches, assurez-vous d’avoir envisagé toutes les options : il y a non seulement les crèches publiques ou privées, mais aussi les crèches familiales. Pour faire un choix de ce type, il est essentiel de rencontrer l’éducateur de jeune enfant et de voir où les tout-petits dorment, mangent et jouent. La visite a généralement lieu pendant les journées portes ouvertes des jardins d’enfants, mais vous pouvez essayer de fixer une visite individuelle, bien que c’est plus complexe pour les crèches municipales. Un conseil : venez déjà avec quelques informations sur l’établissement, que vous aurez obtenues auprès d’autres mamans ou sur le site de la crèche.

Les références de la crèche

Avant d’aller au restaurant, vous cherchez sans doute des avis sur internet ou demandez des retours d’expériences à vos amis. C’est la même chose pour une crèche. Posez des questions aux autres mamans de votre entourage ou du parc pour enfants, cela peut être une aide précieuse. Toutefois, l’avis des autres parents n’est pas le seul paramètre à prendre en compte car ce qui est positif pour l’un ne l’est peut-être pas pour vous. Les avis des autres sont également utiles puisqu’ils vous donneront des pistes d’évaluation auxquelles vous n’avez pas pensé.

Le programme de la crèche

Même les jardins d’enfants ont un CV et vous devriez le trouver facilement sur leur site web. C’est le projet éducatif, le document où la crèche raconte son histoire, les valeurs pédagogiques et culturelles dont elle s’inspire. Parfois, le projet éducatif se trouve dans la charte des services, où vous pouvez trouver des informations fondamentales telles que les heures d’ouverture, les ouvertures en été, les menus, les activités. De cette façon, vous pouvez vous faire une idée et comparer les différentes crèches. Renseignez vous aussi sur l’organisation de l’entrée à la crèche puisque les tout petits ont souvent le droit à un programme d’adaptation pour leurs premiers jours au sein de l’établissement.

Bien entendu, il s’agit de présentations destinées aux parents, vous trouverez donc des argumentaires et des descriptions un peu enjolivées. Le projet éducatif et la charte des services constituent toutefois un point de départ et, lorsque vous vous y rendez en personne, assurez-vous que les promesses sont tenues.

La première impression

Comment vous sentez-vous lorsque vous entrez dans la crèche ? L’environnement est-il chaleureux ? La première impression est importante car elle vous indique si l’espace est confortable. Cela signifie des espaces suffisamment grands, lumineux et bien aérés. Pensez également à vérifier s’il ne fait ni trop chaud ni trop froid, si les couleurs sont douces et si l’hygiène est au rendez-vous. Il n’est pas nécessaire de mesurer les mètres carrés ou la température, mais soyez à l’écoute de vos ressentis car votre enfant passera de nombreuses heures dans cet espace.

Faites également attention aux détails : y a-t-il des fenêtres qui laissent entrer la lumière ? Les jouets à l’intérieur et l’extérieur sont-ils en bon état et propres ? Si vous ressentez une atmosphère chaleureuse, sereine et joyeuse, cela signifie que les éducateurs travaillent bien et que les enfants sont dans de bonnes conditions pour s’épanouir.

Le groupe d’éducateurs et de coordinateurs

Educatrice de jeunes enfants

Choisir une crèche, c’est aussi choisir un groupe de personnes qui suivront votre enfant au jour le jour. L’éducateur de jeune enfant et le coordinateur pédagogique sont l’âme de la crèche. Il est important qu’il y ait un lien de confiance entre vous et les différents intervenants car cela aidera votre jeune enfant à bien vivre son temps en leur compagnie. Il est donc essentiel que vous soyez sereine à l’idée de laisser votre enfant avec eux.

Pensez à bien les observer pendant la visite. Sont-ils patients ? Sourient-ils beaucoup ? De quoi parlent-ils avec les enfants ? Ont-ils de gestes de tendresse, etc.… ?

Pour que le climat soit sain pour les enfants, il est important que l’équipe pédagogique s’entende bien. Pour vous faire une idée, vous pouvez demander depuis combien de temps ils travaillent ensemble, s’ils comptent rester l’année suivante. Demandez également quel est le ratio éducateurs/enfants. Il devrait y avoir un éducateur pour 5 enfants de moins de 12 mois et un éducateur pour 8 enfants entre 1 et 2 ans.

Itinéraire et facilité de stationnement

Outre l’évaluation de la qualité d’une crèche en termes de proposition éducative, de la compétence des éducateurs et de la beauté de la structure, considérez également la facilité avec laquelle vous pouvez vous y rendre. Une crèche près de chez vous vous facilitera la vie. Cela signifie que la baby-sitter pourra venir chercher l’enfant à pied, que vous pourrez vous réveiller plus tranquillement le matin, que votre enfant passera moins de temps en voiture.

Cela ne signifie pas que vous devez forcément choisir la crèche la plus proche, mais être proche de son domicile (ou de son travail) est un avantage à considérer. Regardez aussi s’il est facile de trouver un parking. Imaginez les matins où vous êtes un peu en retard, où il pleut et où vous ne trouvez pas de parking …

Quelles sont les infrastructures autour de la crèche ?

En plus d’évaluer l’établissement, regardez également les infrastructures qui se trouvent autour. S’il y a un parc ou une bibliothèque à proximité, vous pourrez y passer un peu de temps avec votre enfant avant de rentrer chez vous. Les grands-parents ou les baby-sitters pourront faire de même. Ce qui se trouve à l’extérieur de la crèche est presque aussi important que ce qui se trouve à l’intérieur.

Quelles sont les activités pratiquées ?

Activités pour enfants

Que fera votre enfant quand il arrivera le matin ? La crèche est une structure éducative et non une salle de jeux. C’est là que les enfants apprennent à grandir et à acquérir une certaine autonomie. À la crèche, l’enfant doit effectuer des activités différentes et équilibrées afin de développer des aptitudes spécifiques : mouvement, lecture de contes de fées, musique, manipulation, peinture avec les mains, danse, jeu libre.

Plus généralement, tous les moments de la journée doivent être utiles pour favoriser l’autonomie : manger seul, être propre, verser de l’eau dans le verre. Demandez quelles activités ont lieu pendant la semaine, comment la journée est structurée, si les enfants regardent régulièrement des dessins animés. Si un enfant n’a pas envie de participer aux activités, demandez également comment l’éducateur gère les cas récalcitrants.

Les différents espaces de la crèche

Pour évaluer une crèche en fonction de l’espace, il faut tout d’abord considérer la présence de zones potentiellement dangereuses. S’il y a des escaliers, contrôlez qu’ils ne soient pas accessibles par les enfants. Vérifiez qu’il y a des espaces pour dormir, manger et jouer. La crèche idéale possède un espace où l’on joue, un autre où l’on dort et un où l’on mange. Si les enfants dorment dans la salle de jeux, que se passe-t-il si l’un d’eux se réveille avant les autres ? C’est une question qu’il faut se poser.

  • À chaque activité son propre espace. Dans la pièce principale, il doit y avoir des coins différents pour chaque type d’activités : un petit fauteuil et une étagère avec des livres d’un côté, le coin pour les jeux avec des poupées ou la cuisine, la table pour dessiner, etc.
  • Des meubles conçus pour les enfants. Le mobilier d’un jardin d’enfants doit non seulement être sûr, mais aussi conçu pour développer l’autonomie : tables et chaises sur mesure, petites toilettes, lavabos à hauteur d’enfant.
  • La qualité des sols : les sols en caoutchouc sont les meilleurs, faciles à nettoyer, isolants et résistants aux chocs. Les tapis, le marbre, le carrelage et le parquet ne sont pas les meilleurs sols pour une crèche.

Les espaces extérieurs

Un beau jardin ou au moins une cour pour jouer en extérieur fait une grande différence. Cela signifie que votre enfant va pouvoir prendre l’air, qu’il pourra faire du tricycle, se déplacer et se sentir libre.

Vérifiez qu’il y a bien un espace extérieur, mais aussi qu’il est utilisé régulièrement. Si vous voyez des jeux qui semblent avoir été abandonnés pendant plusieurs mois, cela signifie que les enfants vont rarement dehors.

Quels sont les repas prévus ?

Que mangent les enfants à la crèche ? Les plats cuisinés pour les enfants sont aussi à prendre en compte. Certains établissements disposent d’une cuisine intérieure et d’un cuisinier, tandis que d’autres ont recours à un service de restauration. Les plats préparés au sein de la crèche ont plus de chances d’être frais, de bonne qualité et sachez que certaines proposent même des aliments bio.

S’il s’agit de restauration, renseignez-vous sur l’entreprise qui prépare les repas. Dans tous les cas, demandez à voir un menu hebdomadaire ou, mieux, mensuel. Vérifiez si le menu est conforme à l’éducation alimentaire que vous souhaitez donner à votre enfant. Demandez, si c’est nécessaire, s’il existe la possibilité d’un menu qui respecte des besoins particuliers.

Choisir une garderie demande du temps et de l’organisation. Prenez votre temps et surtout n’hésitez pas à poser des questions autour de vous. Évaluez et comparez chacune des crèches qui vous intéressent, et finalement, faites aussi confiance à votre instinct maternel pour prendre votre décision.