Cette discussion contient 1 participant et a 0 réponse.
1 participant
0 réponse
  • Auteur
    Publications
  • #3836086
    LABATUT
    Participant

    Ce message s’adresse aux couples infertiles qui souhaitent effectuer un traitement par FIV en Espagne et qui hésitent encore sur le choix d’une clinique.

    Nous leur déconseillons radicalement de s’adresser à la clinique GINEFIV à MADRID qui jouit, à notre sens, d’une réputation vraiment usurpée au plan international.

    Voici notre histoire : au cours de l’année 2016, nous avons été pris en charge par la clinique GINEFIV à MADRID dans le cadre d’un traitement médical d’assistance à la procréation (FIV avec don d’ovocytes).

    Lors du premier cycle, une biopsie testiculaire a été imposée par la clinique. Malgré le choix de cette technique invasive, seuls deux embryons fragmentés de catégorie 4cs’étaient développés à J3. Le transfert a bien-sûr été un échec. Lors du second cycle, la clinique GINEFIV nous a imposé de faire un choix entre une technique « mixte » et « un double don » au motif que la qualité du sperme du conjoint était trop mauvaise pour laisser espérer des résultats probants. Nous avons choisi la technique « mixte »…

    Quelle n’a pas alors été notre surprise de constater que les embryons fécondés avec le sperme du conjoint s’étaient mieux développés que ceux fécondés avec le sperme du donneur ? Très désarçonnés par ce dernier résultat, nous sommes allés consulter un spécialiste de l’infertilité masculine à PARIS qui nous a dit son incompréhension face au « diagnostic » qui avait été posé par votre clinique et nous a catégoriquement enjoint de « changer de clinique ».

    Nous avons alors repris contact avec une autre clinique située à SEVILLE : sur les 8 blastocystes obtenus, 6 blastocystes ont été vitrifiés et 2 ont été implantés. Nos jumeaux ont aujourd’hui 7 mois. Ce bon résultat est pour nous une preuve suffisante que le sperme du conjoint pouvait parfaitement aboutir à une fécondation satisfaisante à la condition que soient prescrits les traitements adaptés.

    Nous avons été travaillés « psychologiquement » pour suivre sans discuter les options thérapeutiques de la clinique GINEFIV alors même qu’il apparaît aujourd’hui évident que toutes les options thérapeutiques envisageables n’avaient pas été épuisées. La clinique GINEFIV tenterait-elle d’orienter les patients vers la double don pour gonfler ses statistiques ?

    En effet, comment est-il concevable que la clinique GINEFIV nous ait imposé le recours au sperme d’un donneur alors que le conjoint n’était pas stérile ? Pourquoi nous avoir imposé le recours au don de sperme alors que, à l’évidence, une fécondation réussie était techniquement tout à fait possible avec le sperme du conjoint ? Pourquoi avoir imposé d’emblée une biopsie testiculaire, acte invasif et coûteux, pour un résultat aussi médiocre alors qu’un traitement simple du conjoint pouvait apporter d’excellents résultats comme cela a été prouvé par la suite ?

    Par ailleurs, les conditions techniques des transferts ont été épouvantables. Il faut dire qu’aucun essai de transfert – permettant, le cas échéant, d’adapter le choix du matériel – n’avait été réalisé lors du premier rendez-vous proposé par la clinique GINEFIV. Ensuite, il nous a fallu réclamer fermement la gratuité du second cycle, pourtant « garanti » contractuellement. Enfin, pour synchroniser donneuse et receveuse, la clinique GINEFIV maintient les patientes sous estrogène pendant d’interminables semaines. Lors d’un cycle, le traitement ostrogénique a duré plus de 45 jours.

    Au total, nous avons dépensé plus de 11 000 euros, tous frais compris, et perdu un temps précieux (presque une année) en essais infructueux et en attente perpétuelle.

    Enfin, comme cela est dit dans de nombreux avis google, le traitement est globalement froid et impersonnel. Aucune empathie. Les médecins et les coordinatrices changent tout le temps. On nous a présenté Carolina (très compétente, pour le coup) comme la coordinatrice qui nous suivrait, mais en réalité, nous avions toujours quelqu’un de différent au bout du fil. Idem pour les médecins… Il semble évident que la clinique vit sur ses acquis et sa réputation et veut seulement engranger de l’argent.

    Bref, FUYEZ !!

     

Vous devez être connecté.e pour répondre à ce sujet.

Réseaux Sociaux

Outils Maman&Co

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Sophie76
Illustration du profil de tamatoa
Illustration du profil de Manouch
Illustration du profil de FOUZIA
Illustration du profil de stefyejulio
Illustration du profil de FraiseandChips
Illustration du profil de rene83
Illustration du profil de Auromane87
Illustration du profil de bb_soleil
Illustration du profil de baneso
Illustration du profil de hellomoustique
Illustration du profil de Maman&Co
Illustration du profil de Ododiiiie
Illustration du profil de Ninichichi
Illustration du profil de jess974
Illustration du profil de leia62640
Illustration du profil de titux74
Illustration du profil de Alexou
Illustration du profil de JoRoxAlex46
Illustration du profil de Niv
Illustration du profil de boubou@84
Illustration du profil de Bookworm
Illustration du profil de wicket41
Illustration du profil de Nine29G
Illustration du profil de kika67500
Illustration du profil de gg712
Illustration du profil de Icca
Illustration du profil de Sanso