Mon accouchement éclair [Témoignage]

Accouchement rapide témoignage

Alors ben on va être rapide… Donc je rentre le lundi 10 à 16h30 pour un déclenchement le mardi 11 au matin.On me pose la perf de syntho mais rien à faire mon col ne bouge pas du tout de la journée alors que j’étais déjà à 3cm comme quoi…

Donc du coup on n’arrête tout et on reprend le lendemain matin mais avec le gel en plus !!

Alors voilà le commencement…donc le Mercredi 12 mai à 5h du matin on me met le gel (ça chauffe drôlement et picote un peu) puis à 10h on me remet au syntho lol donc je vous dis pas le mélange pour lancer les contractions !!

Aux alentours de 11h30 on m’examine je suis dilatée à 5cm donc direction la salle d’accouchement je précise que les contractions n’ont pas étés une seul fois douloureuse jusque là !!
Bon on m’installe avec tout le tralala et vers 12h30 la sage-femme vient me percer la poche des eaux puis repart, et là les contractions douloureuse arrivent !!

La sage-femme revient m’examiner, je suis dilatée à 6 cm et je commence à vraiment douillé donc elle décide de téléphoner à l’anesthésiste pour qu’il me fasse une péridurale mais elle à mis plus de 10 minutes pour les avoirs (un rapport à été fait car ce n’était pas normal).

Les contractions sont devenues insupportables, je souffre horriblement je hurle dans la salle d’accouchement on n’a du m’entendre dans toute la maternité, j’avais envie de pleurer mais ça sortait pas, je broyais les doigts de ma mère et de l’auxiliaire de puériculture. J’avais envie de me lever ( pourquoi ? Ça je ne sais pas) et j’arrêtais pas de râler après la sage-femme car l’anesthésiste n’arrivait pas !!

J’étais odieuse tellement je souffrais et ma mère qui disait mais arrête de les engueuler et moi je disais : »je sais mais ça sort tout seul, mais je le pense pas ! »

Les contractions s’enchaînent et je n’ai pas le temps de reprendre mon souffle, je hurle à chaque contraction et j’ai cette sensation de partir dans les « vapes ».

Puis enfin l’anesthésiste arrive, et là, on m’assoie pour que l’élève infirmière me prépare le dos pour la péridurale mais je sens que ça pousse. La position assise me soulage un poil mais la douleur est insoutenable, puis je sens vraiment que ça pousse de plus en plus alors je le crie : « ça pousse ça pousse!! ». La sage-femme me dit : « ce n’est  pas possible je viens de vous examiner vous étiez à 6 !! », moi : « et moi je vous dis que ça pousse » alors du coup elle me dit : « je vais regarder ».

Elle me demande de me mettre sur le coté pour pas salir le dos, car on n’avait commencé à me le nettoyer pour la péridurale, et dès que je me suis mise sur le coté la tête de Sean était là ! La sage-femme n’a même pas eu le temps de mettre un second gant que Sean poussait tout seul pour sortir, donc je l’ai un peu aidé, la tête passe puis je repousse un peu et là il sort en entier.

Elle me le passe on n’était tout emmêlé avec tous les fils et le cordon car il est arrivé tellement vite que personne ne s’y attendait !! Et voilà monsieur à poussé son 1er cri à 13h26 (enfin c’était au moment où l’on a pensé à regarder l’heure, car quand il est arrivé tout le monde était chamboulé )

Ensuite pour me faire les 2 points au niveau de la petit lèvre ça a été dur dur car malgré les 2 bombes d’anesthésiant je sentais toujours l’aiguille du coup la seule solution était le gaz hilarant !! Je vous dis pas j’étais « stone » mais j’ai moins senti et cette fois j’en rigolais !

Voilà mon récit d’un accouchement éclair d’ailleurs. La sage-femme n’avais jamais vécu un tel accouchement et ça à fait le tour du service. Elle ma dit qu’avec toute la dose de syntho plus le gel les contractions étaient pire qu’un accouchement normal et qu’elle me tirait son chapeau car j’ai du énormément souffrir.

Ce qui est sûr, c’est que j’ai plus souffert des contractions que de l’accouchement! Je ne l’ai même pas senti passer ma boulette de 3kg960 !!