Le premiers signes et symptômes de la grossesse

Symptômes et signes de la grossesse

Ce mois ci vos sensations sont différentes, vous pensez surement à une grossesse? Vous souhaitez savoir si ce sont des signes ou symptômes de grossesse? Voici une petite liste de symptômes exprimés par votre corps et qui vous aidera à y voir plus clair.

L’absence de règles

Le retard ou absence de règles est sans aucun doute l’un des premiers signes qui indique une grossesse mais ce seul critère ne peut pas être une base fiable pour déterminer si vous êtes enceinte ou pas. En effet, plusieurs facteurs peuvent expliquer un retard de règles comme une émotion forte, un régime, un voyage ou un changement d’environnement. Généralement on considère que la grossesse est confirmée lorsqu’on à dépassé les 18 DPO c’est à dire 18 jours après l’ovulation, mais encore faut-il encore être sûr de sa date d’ovulation et bien connaitre sont cycle menstruel.

Des seins gonflés et douloureux

Dans ce cas, s’habiller et mettre un soutien-gorge peut devenir un véritable calvaire. Les seins se raffermissent, prennent du volume et les veines commencent à se faire de plus en plus visibles. Ces observations s’accompagnent généralement d’une mastodynie bilatérale ( douleur aux deux seins ) ou d’une sensibilité accrue et d’un assombrissement des aréoles. Beaucoup de femmes reconnaissent les signes d’une grossesse par le gonflement et des douleurs mammaires.

Une fatigue accrue

En début de grossesse, il est très fréquent d’être gagné par une fatigue accrue et d’irrépressibles envies de dormir. Ce symptôme est lié à une sécrétion intensive de progestérone par les ovaires lors des premières semaines. Cette hormone, en grande quantité dans le corps, joue alors un rôle de sédatif. La fatigue est également accentuée par le nausées et les vomissements qui vont contribuer à un affaiblissement générale et impliquer des carences alimentaires.

Les nausées et vomissements

Les odeurs qui ne dérangeaient pas avant deviennent insupportables (parfum, fumée, nourriture ), vous êtes soudainement doté d’un meilleur odorat. Les nausées et les vomissements peuvent être des signes d’alerte d’un début de grossesse. Ces symptômes, attribués à une modification hormonale, touchent environ 50% des femmes lors des premières semaines de grossesse et peuvent durer jusqu’à la fin du troisième trimestre mais plus rarement au delà.

Irritabilité et changement d’humeur

Des changements d’humeur brutaux ( impatience, l’hyperémotivité, pleures fréquents…etc ) sont des symptômes couramment observés chez la femme enceinte et causés par des déséquilibres hormonaux profonds. Les différentes hormones produites en grandes quantité afin de favoriser le développement du bébé vont alors induire une grande instabilité émotionnelle. La production d’œstrogènes va jouer un rôle d’excitant et la cortisol favoriser des piques de stress, ce qui rend la femme enceinte particulièrement irritable et émotive.

Des vertiges répétés

Avoir la tête qui tourne ou des étourdissements soudains et de manière répétée peut indiquer le début d’une grossesse. Aussi appelé vertiges, ce symptôme touche plus de la moitié des femmes enceintes. Ce phénomène est provoqué par l’augmentation brutale du taux de progestérone dans le corps, ce qui entraîne une diminution de la tension artérielle et diminue l’afflux sanguin vers le cerveau.

Des envies fréquentes d’uriner

L’envie fréquente d’uriner, surtout la nuit, peut être le signe d’une grossesse. Ce phénomène s’explique par la production abondante d’hormone HCG qui va alors provoquer une augmentation du débit sanguin dans la région pelvienne et rendre la vessie hypersensible. Les envies de faire pipi sont alors de plus en plus fréquentes et il devient très difficile de se retenir.

Des pertes blanches plus abondantes

Bien que les pertes blanches ne soient pas un symptôme forcément significatif d’une grossesse, il n’est pas rare d’observer chez la femme enceinte une augmentation des secrétions vaginales. Ce phénomène se produit généralement pendant et après la période de nidation, c’est à dire quand l’œuf commence a prendre place sur la paroi utérine soit 6 à 9 jours après la fécondation.

Les saignements du nez

Toujours lié au bouleversement hormonale chez la femme enceinte, l’augmentation du taux de HCG va générer une augmentation du débit sanguin et augmenter la pression sur les parois des petits vaisseaux du nez. Il en résulte des saignements fréquents et parfois abondants.

Alors si vous vous reconnaissez à travers ses différents symptômes, le meilleur moyen d’être certaine que vous êtes enceinte est de faire un test de grossesse, vous pouvez également demander à votre médecin traitant de vous prescrire une prise de sang , vous aurez peut être une bonne nouvelle.