La Cholestase Gravidique , maladie du 3ème trimestre de grossesse

Cholestase gravidique grossesse

La cholestase gravidique est une pathologie qui touche les femmes enceintes lors du 3ème trimestre de la grossesse , après 30 semaines d’aménorrhée. Cette pathologie reste encore assez méconnue mais pourtant elle touche en France 2 à 5 cas pour 1 000 grossesses d’après le SYNOGOF.

La cholestase est un dérèglement du foie qui entraîne une diminution de la sécrétion biliaire par atteinte des cellules du foie. On dit qu’elle est gravidique car elle a lieu pendant la grossesse.

Les symptômes de la Cholestase Gravidique

Certaines sage-femmes appellent ça la « gratte  » car la peau gratte sur tout le corps mais avec des pics aux pieds, mains et jambes surtout la nuit. Le terme médical est  : « un prurit « .

Dans les cas les plus grave, la peau prend une coloration jaune , les selles peuvent être colorées ou /et les urines fonçées , la mère développe alors un ictère.

Lorsqu’il y a suspicion de cholestase gravidique, un bilan hépatique doit être prescrits  afin de rechercher entre autre une éventuelle augmentation des enzymes du fois et des acides biliaires.

Quelles conséquences pour le bébé ?

Le risque encouru pour le bébé est la prématurité surtout si la cholestase est précoce.

Mais l’équipe médicale doit rester très vigilante car même si elle reste rare, la mort in utéro est un des risques de cette maladie.Elle survient après la 37 ème semaine de grossesse c’est pourquoi un déclenchement est souvent prévu avant la 38 ème semaine pour toutes les femmes atteintes de cette maladie.

Pour la future maman, les conséquences sont souvent la fatigue accumulée pendant la grossesse suite aux grattements mais peut aussi entrainer une jaunisse si le taux de bilirubine devient trop important.

Cet article ne remplace en aucun cas l’avis d’un expert , si vous avez des doutes, vous devez impérativement consulter un spécialiste.

WordPress Ads