Le bisphénol A nocif pour l’émail des dents ?

Bisphénol A tétines et biberons

Selon les conclusions des travaux de l’équipe de chercheurs publiée sur le site de l’inserm et dirigés par Ariane Berdal de l’Université Paris-diderot et Sylvie Babjko, directrice de recherche Inserm au sein de l’unité Inserm 872  » Centre des cordeliers » , le bisphénol serait donc nocif pour l’émail des dents !

Le bisphénol A  : kézako ?

C’est un composé chimique qui entre dans la composition de plastiques et des résines. Après l’avoir retrouvé dans les tickets de caisse, biberons , les films de protection de cannettes ou boîtes de conserves , celui-ci s’en prendrait aux dents de nos enfants?

Mais comment?

Les chercheurs ont observé et montré que les incisives de rats traités à faibles doses quotidiennes de Bisphénol A (5 microgrammes /kg /jour ) pouvaient être altérées. Ces altérations  montreraient des points de similitudes  avec une pathologie appelé le MIH ( Molar Incisor Hypomineralization ) et affectant environ 18% des enfants de 6 à 8 ans. Cela provoque un émail fragile et fracturé, les dents deviennent alors ultras sensibles et susceptibles aux caries. Elle se remarque aux petites tâches blanche qu’elles peut causer sur les incisives et les canines.

De plus , la période de formation de ces dents correspond à celle où l’enfant est le plus sensible au Bisphénol A. Pour Sylvie Babajko auteur de l’article publié sur l’inserm :  » dans la mesure où le BPA aurait le même mécanisme d’action chez le rat et chez l’homme, il pourrait être un agent causal du MIH » .

Celui-ci n’améliore donc pas sa réputation , il est donc suspecté  d’ être la cause d’une pathologie supplémentaire. A rappeler que depuis janvier 2011 , la fabrication et commercialisation des biberons contenant du Bisphénol avait été interdite en Europe et que cette interdiction touchera également tous les contenants alimentaires d’ici 2015 !

Source : inserm

WordPress Ads