L’adaptation des bébés est-elle moins longue en micro-crèche ?

Bébés à la crèche

Quelques mois après l’accouchement, le congé maternité de toute jeune maman vient à prendre fin. Il est alors temps de reprendre son activité professionnelle. Mais pour cela, il faudra confier son bébé à une tierce personne. De nombreuses solutions sont disponibles pour la garde du nourrisson : recourir à l’aide d’une baby-sitter, d’une assistante personnelle ou d’une micro-crèche. Cette dernière est souvent la plus choisie par les parents. L’entrée en crèche s’avère cependant être une période délicate à vivre, tant pour la maman que pour le bébé. Retrouvez quelques conseils pratiques pour une adaptation sereine et réussie.

Bébé : qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

La micro-crèche est une structure conçue spécialement pour accueillir des enfants âgés de 2 mois à 3 ans. Elle se distingue d’une crèche classique par des horaires très flexibles et surtout par le nombre d’enfants gardés, soit pas plus de 10. Ces derniers sont tous rassemblés en une seule section, sans tenir compte de leur âge.

Une micro-crèche diffère d’une crèche traditionnelle par son approche très familiale. Le fait de regrouper les enfants favorise l’échange et le partage, mais aussi contribue à l’éveil de leur sens. Si vous souhaitez confier votre tout petit à une micro-crèche, n’hésitez pas à vous renseigner sur a-laube-des-sens.fr, une structure qui dispose d’un accueil personnalisé pour chaque enfant.

La période d’adaptation pour tout le monde

Le temps d’adaptation est très important pour toutes les personnes concernées. C’est le moment de familiarisation des parents et du bébé avec les professionnels de la micro-crèche. Il s’agit d’une transition pour apprendre à se connaître. C’est pendant cette période que se créent les liens qui permettent d’instaurer une relation de confiance de manière progressive avec l’équipe de la micro-crèche.

Pour que la période d’adaptation se passe en douceur et éviter l’angoisse de Spitz, il est important de suivre quelques étapes. Chacune de ces étapes est primordiale pour établir la confiance et avoir la sérénité nécessaire à la fois pour les parents et pour l’enfant.

Micro-crèche adaptation bébé

Une période d’adaptation bien préparée pour les parents et le bébé

La période d’adaptation doit être bien préparée pour parer à toute difficulté. Tout d’abord, il est important d’apprendre à connaître la personne ou l’équipe qui va prendre soin de votre enfant pendant votre absence. Pour cela, n’hésitez pas à poser des questions et demander des éclaircissements sur tous les points.

Ensuite, visitez le lieu d’accueil avec votre bébé, tout en lui donnant des explications simples, mais précises sur ce nouvel espace de vie. Par exemple, montrez-lui qu’il dispose d’un nouveau lit dans le dortoir, le lieu où les équipes de la micro-crèche vont préparer son goûter, son biberon, etc.

Pour les mamans qui allaitent et qui souhaitent arrêter, il est conseillé d’entamer le sevrage quelques semaines avant l’entrée à la micro-crèche, avant que la période d’adaptation ne débute. Il est toutefois possible de garder les tétées pendant vos moments de câlins du matin et de retrouvailles du soir. Vous pouvez aussi fournir votre lait à votre bébé, en utilisant un tire-lait. Certaines mamans viennent sur place pour allaiter leur enfant, en fonction de leur disponibilité.

Il est très important de communiquer avec son bébé, lui parler en douceur des changements à venir au niveau des habitudes, de sa nouvelle vie. Et surtout il faut lui faire comprendre que cette situation est due à votre reprise du travail.

Une adaptation en douceur à la micro-crèche pour les parents et le bébé

L’entrée en micro-crèche est un changement important pour la mère comme pour le bébé. De ce fait, cette période doit être réalisée de manière progressive. Votre enfant devra découvrir et s’habituer à son nouvel univers, notamment le lieu, les nouvelles personnes, les autres bébés, etc. Chaque micro-crèche a sa propre méthode pour faciliter la période d’adaptation. Mais en général, cette phase dure entre une et deux semaines.

La première semaine à la micro-crèche

Vous accompagnerez votre bébé au début en lui faisant visiter les lieux, en lui faisant comprendre le fonctionnement de la structure. C’est aussi au début que vous devez informer les professionnels de la micro-crèche des habitudes de votre bébé, etc. Vous devez encore accompagner votre bébé pour l’habituer à la personne qui va s’occuper de lui, aux autres enfants, au nouveau lieu. Si vous sentez que votre bébé commence à s’adapter, vous pouvez le laisser seul avec les autres pendant un quart d’heure par exemple.

Par la suite, vous devrez laisser votre bébé pendant 30 minutes à 1 heure, en fonction de la situation. C’est pendant le troisième jour qu’il commencera à prendre son repas à la crèche et vous avez le choix d’y assister ou non. Vous laisserez ensuite votre bébé pendant environ 2 heures avec son référent. Et ce sera à ce dernier de lui donner à manger par exemple.

Le cinquième jour, votre bébé devrait enfin être habitué, et vous pouvez donc le laisser avec les autres pendant 3 à 4 heures. Vous pouvez par exemple le déposer en micro-crèche la matinée, le laisser prendre son repas là-bas. Et il peut même prendre sa première sieste avec les autres.

La deuxième semaine à la micro-crèche

Pour la deuxième semaine, les équipes de la micro-crèche rallongeront de plus en plus chaque jour la garde de votre bébé. Et à la fin de la deuxième semaine, votre enfant aura certainement l’habitude d’y rester seul pendant toute une journée.

Quelques conseils pour une adaptation réussie à la micro-crèche

Dans un premier temps, l’adaptation doit être faite avant votre reprise du travail. Cela va vous permettre d’assurer un planning équilibré entre le travail et la crèche lors de votre jour de reprise. Il faut également que vous gardiez en tête que la séparation avec votre bébé lui fait du bien et optimise son éveil. Il s’agit aussi d’une solution bénéfique pour vous, qui vous permet de mettre un moment de côté votre vie de maman, de prendre un peu soin de vous.

Il est recommandé de dresser une petite liste des habitudes de vie de votre bébé. Vous la transmettrez à l’équipe de la micro-crèche pour leur servir de guide, qu’ils puissent comprendre rapidement votre bébé. N’oubliez pas de bien préparer les affaires de votre bébé avant de l’emmener à la crèche, notamment sa tétine, son doudou, ses langes, etc. Si votre enfant est assez grand pour comprendre, préparez-lui une photo de famille qui l’accompagnera tout au long de sa journée.

Même si votre bébé est encore très petit, il faut lui parler. En effet, il est important de lui faire comprendre que vous devez le déposer à la crèche et qu’il sera entre de bonnes mains là-bas. Il faut rester joyeux pour le rassurer. Au moment où vous devrez le laisser, il est recommandé de lui dire au revoir. Il est fortement déconseillé de partir en catimini pour éviter les pleurs, cela sera d’autant plus traumatisant pour lui quand il s’apercevra que vous êtes partie sans l’embrasser.