Trompé par ma femme, je vais adopter cet enfant illégitime – Découvrez pourquoi !

Ce couple a essayé pendant des années d’avoir un enfant, sans succès. Alors qu’ils pensaient enfin réaliser leur rêve grâce à une mère porteuse, une énorme déception les a frappés lors de la naissance tant attendue.

Pour certains couples, avoir un enfant ensemble est un projet de vie qui peut être plus difficile à réaliser que prévu. En moyenne, il faut sept mois d’essais pour tomber enceinte. Cependant, malgré tous les efforts, certaines circonstances empêchent parfois le développement normal du bébé dans l’utérus de la mère. Dans ces cas, certaines personnes font appel à des mères porteuses. Mais lorsqu’un problème survient, peuvent-elles facilement revenir sur leur engagement ?

Un couple en quête d’un enfant cherche une mère porteuse

C’est sur la plateforme Reddit que ce couple d’Américains a partagé leur histoire surprenante. Aux États-Unis, en l’absence de législation fédérale, chaque État applique ses propres règles en matière de gestation pour autrui (GPA), notamment en ce qui concerne la rémunération de la mère porteuse. Le futur père a d’abord raconté à quel point lui et sa compagne étaient heureux d’avoir enfin trouvé la mère porteuse idéale.

La mère porteuse était une femme gentille qui prenait soin de son corps et avec qui nous nous entendions très bien.

Le bébé n’est pas le sien

Cependant, lors de la naissance de leur enfant, le couple a rapidement remarqué que quelque chose n’avait pas fonctionné comme prévu.

Dès que j’ai vu le bébé, j’ai su que quelque chose n’allait pas.

En effet, bien que les parents biologiques soient tous deux blancs aux yeux bleus et aux cheveux blonds, le nouveau-né avait des cheveux noirs et des traits asiatiques. Craignant d’avoir été trompés, les parents ont demandé des tests ADN afin de vérifier si l’enfant était réellement le leur. Résultat : le bébé possède la moitié du patrimoine génétique de sa mère, mais aucun lien de parenté avec le père.

Abandonner le bébé ?

Après enquête, il s’est avéré qu’une grave erreur avait été commise lors de la fécondation in vitro. Poursuivant son récit, l’homme a évoqué l’idée d’adopter cet enfant qui n’est pas le sien, une réaction extrême qui a choqué de nombreux utilisateurs du forum.

Le bébé est biologiquement lié à votre femme. Si vous utilisez la biologie pour justifier le fait que vous soyez moralement autorisés à abandonner le bébé, la femme abandonnerait immoralement son enfant, même, vous ne considérez pas que c’est le vôtre.

Face aux critiques, l’homme a tenu à expliquer sa position :

Nous ne nous soucions pas de l’origine ethnique, nous sommes simplement contrariés que le bébé ne soit pas le nôtre. Si l’enfant était blanc et pas de moi, nous aurions été tout aussi en colère. La mère porteuse était également dévastée lorsqu’on lui a révélé ce qui s’était passé, mais elle ne peut pas garder le bébé car elle a déjà cinq enfants.

Maman & CO
Bonjour à tous ! Je m'appelle Julia et je suis enseignante. J'ai 34 ans et j'adore aider mes élèves à apprendre et à grandir et aider les parents ou futurs parents dans mon blog de maman et maitresse d'école.