URGENT: Rodéo urbain – Enfant de 8 ans failli mourir! Découvrez le drame familial!

Les rodéos urbains peuvent causer des blessures graves et parfois même des décès. Récemment, un homme de 40 ans a été percuté par une voiture suite à une course-poursuite avec la police, le laissant dans un état critique. Le 28 mai 2023, la vie du jeune Léo, âgé de huit ans, a été bouleversée par un motard imprudent.

Une moto prend la fuite face à la police à Beauvais

En début de soirée, une patrouille de police repère deux individus circulant sur des motocross non homologués pour la voie publique. Voyant les forces de l’ordre, Samih Z, l’un des deux jeunes, fait demi-tour et s’arrête. Les policiers s’approchent alors dans leur voiture banalisée, mais le motard repart soudainement à toute vitesse sur sa moto de 250 cm³, achetée deux mois plus tôt. Devant le tribunal de Beauvais le 26 juillet, le suspect tente de se justifier :

Je savais que je n’étais pas en règle et que je ne devais pas être sur la route avec.

Bien que les policiers ne l’aient pas poursuivi immédiatement, Samih Z emprunte un chemin réservé aux piétons, dont l’accès est barré par des blocs de béton, pour les distancer.

Je suis passé entre les deux plots. D’un coup, je vois un petit garçon qui est sorti de ma droite. Mais c’était trop tard pour m’arrêter ou l’esquiver.

Léo est heurté de plein fouet.

Léo, huit ans, percuté violemment

Arrivant sur les lieux de l’accident quelques minutes plus tard, près du collège Henri-Baumont de Beauvais, les policiers assistent à une scène d’horreur. L’enfant, le crâne ensanglanté, gît sur le sol. Il sera transporté en urgence au centre hospitalier d’Amiens, où les médecins constateront une double fracture du crâne, de nombreux hématomes, ecchymoses et lésions cutanées.

Les policiers sont témoins d’un père de famille s’en prenant violemment au motard responsable de l’accident. Après avoir maîtrisé le père en colère, les forces de l’ordre parviennent à arrêter un Samih Z agité.

« Je n’arrivais pas à leur donner ma main droite, car je m’étais blessé. »

Léo, quant à lui, restera hospitalisé pendant une semaine et subira notamment une opération sous anesthésie générale pour soigner ses blessures. L’avocat de la famille témoigne :

« Il fallait l’emmener au bloc pour changer ses pansements. »

Devant le tribunal, le prévenu reconnaît la gravité des faits qui lui sont reprochés :

« C’est grave ce que j’ai fait. J’aurais dû m’arrêter. »

La procureure rappelle que Samih Z avait commis plusieurs erreurs, en achetant cette moto sans avoir le permis pour la conduire et en ignorant les règles pour échapper au contrôle de police. L’avocate du jeune homme souligne qu’il s’agit d’un individu de 20 ans sans antécédents judiciaires, qui a pris conscience des conséquences de l’accident et qui devra assumer sa culpabilité pendant longtemps. Le prévenu est condamné à deux ans de prison, dont seize mois avec sursis. Une audience civile est prévue le 13 décembre 2023 pour déterminer le montant des dommages et intérêts. Selon son père, Léo se porte mieux.

Le père de Léo s’adresse à Samih Z :

« On a failli perdre notre enfant. J’espère qu’il en aura un jour pour qu’il comprenne ce que l’on ressent. »

Maman & CO
Bonjour à tous ! Je m'appelle Julia et je suis enseignante. J'ai 34 ans et j'adore aider mes élèves à apprendre et à grandir et aider les parents ou futurs parents dans mon blog de maman et maitresse d'école.