4 clés pour réussir l’éducation des enfants en coparentalité

Coparentalité

L’éducation des enfants est au cœur du rôle de parents. Que l’on soit en coparentalité ne déroge pas à cette règle et cela devrait être la priorité pour les coparents. Par ailleurs, il est important que les coparents soient sur la même longueur d’onde pour que cette éducation des enfants soit une réussite.

Faire de la complémentarité un atout

Chaque parent devrait être différent de l’autre, tout en restant complémentaire. Quand chacun y met du sien dans l’éducation des enfants, permettant aux enfants de grandir autrement et de découvrir les choses d’un autre point de vue. L’enfant ne sera pas bloqué sur une expérience éducative ni sur une seule perspective, mais l’apport de l’autre parent permettra de renchérir ce que l’autre a déjà apporté. Il est important d’accepter la différence de l’autre et de croire qu’il est autant capable d’apporter du bon chez les enfants. Par ailleurs, le style éducatif devrait aussi complémentaire. Si l’un des parents est du type autoritaire, il faudrait que l’autre soit plutôt démocratique par exemple, afin que les enfants ne se sentent pas soumis par les deux parents à la fois. Il est donc important de savoir adapter son style éducatif en fonction et en complémentarité de celui du coparent.

Avoir une vision commune

La vision commune des coparents est la base même de l’éducation chez les enfants. Consciemment ou inconsciemment, chaque parent a automatiquement une vision de la vie qu’il souhaite pour ses enfants. Et l’importance d’avoir une vision commune, c’est que l’objectif éducatif soit commun également et que l’enfant ne tombe pas dans la confusion dans les règles éducatives au quotidien. Il faut parler des visions individuelles et décider ensemble ce qui est mieux pour les enfants, pour que les coparents puissent s’accorder sur leurs rôles parentaux ainsi que sur leurs objectifs éducatifs. C’est aussi important de partager sa vision pour que les coparents puissent avancer ensemble dans la même direction, et permettre aux enfants de vivre en harmonie.

Avoir ensemble des objectifs éducatifs

Ces objectifs mettent une limite à la différence éducative et permettent aux parents d’aller dans une même vision d’éducation des enfants. Ces objectifs doivent être les mêmes pour les coparents pour ne pas pousser les enfants à la confusion. Il peut s’agir par exemple :

  • D’objectif qui répond à un besoin : se coucher à l’heure prévue pour que le temps de sommeil soit complet, pas de sucreries avant de se coucher, prendre un repas équilibré, etc.
  • D’objectif qui vise à rendre l’enfant autonome : favoriser l’enfant à nettoyer la place qu’il a salit, laisser l’enfant ranger ses jouets quand il ne joue plus, etc.
  • D’objectif qui permet à l’enfant d’avoir une bonne estime de soi : ne pas le critiquer en public, parler et mettre l’accent sur ses actions et non sur sa personne quand il faut le corriger, etc.

Tous ses objectifs doivent être convenus à l’avance entre les parents afin que les règles à respecter soient les mêmes et pour que l’enfant grandisse sereinement.

Accent sur la qualité de la relation coparentale

Des études ont montré que la qualité de la relation en coparentalité influence l’éducation et le développement des enfants du couple. En effet, une relation à conflits tend à provoquer chez les enfants des comportements agressifs et des symptômes d’hyperactivité. Le niveau de soutien mutuel entre les coparents influence le comportement des enfants : dans les cas de faible soutien mutuel entre les coparents, les enfants ont tendance à montrer plus de difficulté dans l’ajustement social que les autres enfants, à l’école.