Raspberry Ketone ( Cétone de framboise ) la méfiance s’impose !

Cétone de framboise avis . Arnaque ou pas ?

Si vous regardez la télévision, lisez des magazines, écouter la radio, ou même en jetant juste un coup d’œil sur Internet, vous allez être bombardés par des publicités et autres annonces promotionnelles pour ce qu’on appelle le Raspberry Ketone ou la Cétone framboise. Ce complément alimentaire se présente comme le nouveau « brûleur de graisses miracle » et dont les ingrédients vont vous faire complètement fondre sans même lever le petit doigt.

Sauf qu’il y a un problème de taille ! La Raspberry ketone (cétone framboise ou framboise cétonique) ne montre absolument aucune efficacité pour la perte de poids, et il n’existe à ce jour aucune étude sérieuse sur l’homme qui démontre que la Cétone de Framboise aide à la perte de poids.

Par contre, ce qui est certain, c’est que la framboise contient un composé antioxydant naturel que l’on retrouve également dans les mûres, les canneberges, les pêches, les raisins, les pommes et d’autres plantes. Mais malgré cette absence manifeste de preuve d’efficacité, la cétone de framboise est poussée par un effet de mode incroyable aussi bien aux Etats unis qu’en France, en Belgique et en Suisse.

La majorité des buzz sur le régime alimentaire composé de cétone de framboise se font autour d’une étude menée sur des souris au Japon, et une autre menée sur des rats en Corée. Ces études controversées prétendent que les spécimens ayant reçu une alimentation riche en matières grasses et un complément de raspberry ketone (cétone de framboise) évitent l’obésité contrairement aux spécimens témoins ayant uniquement une alimentation grasse. Les résultats de ces études ont été publiés en 2005 dans la revue Live Sciences. ( source : livescience.com )

Une découverte à nuancer

Pour commencer, les souris et les rats ne sont pas des êtres humains. Alors que les rongeurs sont souvent utilisés comme précurseurs des études scientifiques destinées aux humains, nous partageons, certes, environ 85% de la même ADN que les souris mais 15% nous séparent aussi. De plus, les souris et les rats vivaient dans des cages et ont été nourris avec des régimes alimentaires contrôlés.

Eux, n’avaient pas accès aux fast-foods, aux pizzerias et autres glaces pleines de crèmes et qui favorisent la prise de poids. Les rongeurs ne pouvaient pas non plus se lever au milieu de la nuit pour piller le réfrigérateur. En d’autres termes, il n’y a pas de connexion valide de toute sorte entre ces deux études sur les rongeurs et vos chances de perdre du poids.

Les clefs de l’argumentation

Selon les promoteurs, la cétone de framboise aide prétendument à améliorer l’activité de l’adiponectine, une hormone humaine qui joue un rôle dans la régulation de la glycémie et du poids corporel. Ils utilisent l’étude japonaise pour appuyer ce message et c’est avec ce seul argument qu’ils vont marteler sur les publicités que la cétone framboise est une aide à la perte de poids redoutable. Mais nous le répéterons jamais assez, à ce jour aucune étude scientifique sur les humains démontre une perte de poids en raison de la consommation de la cétone framboise.

Les vendeurs de cétone framboise s’appuient sur la répétition de cette pseudo-science pour donner l’impression que l’utilisation de ce composé pour la perte de poids est valide et profitent de l’ignorance des gens au sujet de la biochimie humaine.

En effet, les résultats de l’étude japonaise peuvent sembler impressionnants mais il convient de les regarder avec un sens critique et beaucoup de prudence.

Et puis pour se convaincre une bonne fois pour toute de l’inefficacité de la raspberry ketone, il suffit de se pencher sur les forums et de lire les avis des utilisateurs déçus.

Un marché de la minceur en explosion

Avec un taux d’obésité et de surpoids qui monte en flèche aux États-Unis et en Europe (30% de la population), de plus en plus de gens ont désespérément besoin d’aide pour perdre du poids. L’OMS prévoit d’ailleurs de que 50% de la population mondiale va être obèse ou en surpoids en 2050. ( source : 20minutes.fr )

Autant dire qu’avec un tel potentiel, la vente de régimes miracles et autres compléments alimentaires a encore de beaux jours devant elle. Mais là où le mal persiste, c’est que les discours discordant des différents acteurs perdent le consommateur. D’un côté les « marketeurs » proposent des solutions « miracles » et finalement peu fiables tout en insinuant dans l’esprit des gens l’idée trompeuse que maigrir sans effort est tout à fait possible, et de l’autre une OMS trop discrète, des médecins sans relais médiatiques qui insistent sur le fait qu’il faut changer nos habitudes alimentaires. La confusion est donc totale !

Pourtant c’est prouvé, en réduisant l’ingestion de calories, en mangeant des aliments sains et en pratiquant des exercices réguliers vous pouvez perdre du poids de façon constante. A défaut de se livrer à ces principes fondamentaux, rien ne se passera.

La tromperie poussée à son paroxysme

Comme tous les marchés porteurs, celui de la nutrition et du complément alimentaire est sclérosé par un grand nombre d’escroqueries. La Raspberry ketone est souvent vendue à prix d’or sous les noms de Wild Raspberry Ketone, Raspberry max, fresh ou encore ultra alors que sa valeur réelle est minime.

Avec le discours marketing qui laisse rêveur et tous ces témoins qui ont perdu 30 kilos en un claquement de doigts, le prix ahurissant proposé passe souvent « comme une lettre à la poste ». Vous payerez donc à des sociétés crapuleuses entre 5 à 10 fois le prix moyen de la cétone de framboise dans une simple pharmacie.

Mais certains escrocs poussent le vice très loin en utilisant des procédés trompeurs. A travers la vente en ligne des boites de gélules, ils vont en fait obtenir du client une autorisation de prélèvement mensuel. Celui-ci sera alors surpris de voir un montant élevé.

Le coup de l’échantillon gratuit est aussi un grand classique, vous payez une modique somme pour les frais de ports afin de recevoir votre échantillon. La société récolte en fait les coordonnées bancaires et effectue un prélèvement exorbitant sans avertir la personne concernée. Le vendeur joue sur la confusion du client afin d’éviter que le client prenne connaissance de conditions générales qui stipulent effectivement la vraie nature de l’achat.

Il s’agit de tromperies rondement menées et pour lesquelles les victimes peuvent difficilement obtenir réparation. Ces entreprises sont généralement des sociétés écrans et sont domiciliées hors de la juridiction française ou dans des pays non coopératifs.

Le meilleur moyen d’échapper à ce type d’arnaque est de se méfier de toutes les publicités trop agressives concernant des gélules minceurs aux vertus miraculeuses et surtout de bien se renseigner sur le destinataire du paiement, la nature de l’achat en lisant systématiquement les conditions générales.

WordPress Ads