La tétée : 8 étapes pour que cela se passe bien

La tétée : 8 étapes pour que cela se passe bien

Votre bébé démontre des signes de faim, il est encore calme alors vous avez le temps de vous installer. Si vous êtes seule, n’oubliez pas de vous préparer quelque chose à boire, et gardez la télécommande proche car comme je l’ai mentionné plus haut, les tétées peuvent être assez longues!

Adopter la bonne position

Tout d’abord, asseyez-vous confortablement, et installez votre cousin d’allaitement en gardant bébé couché sur vous, haut près de votre épaule. Ensuite, couchez-le dans le creux de votre bras, et utilisez l’autre main pour détachez le soutien-gorge.

N’approchez jamais le sein de bébé

En effet, c’est votre bébé que vous devez approchez du sein. Commencez toujours la tétée avec le sein qu’il a bu en dernier. Taquinez ses lèvres avec votre mamelon, et dès qu’il ouvre la bouche, amenez-le vers le sein. C’est la partie qui demande un peu de pratique, car parfois le bébé ferme la bouche un peu trop vite… Assurez-vous d’une bonne prise du sein (voir plus bas). Si elle est mauvaise, glissez votre auriculaire dans le coin des lèvres de votre enfant pour briser la succion et recommencez du début.

Observez-le, écoutez-le

Vous devriez entendre la déglutition, voir l’os de sa mâchoire bouger sous l’effort. Si vous avez l’impression qu’il n’y a que la bouche qui “suce”, recommencer la première étape parce que la prise est probablement mauvaise.

Relaxez…

Pendant la tétée, il est primordial que vous soyez parfaitement détendu. Le bébé peut ressentir aisément la crispation ou toutes formes de stress de sa maman. Comme un duo vous êtes connectés et pour que la tétée se déroule parfaitement, pensez à bien respirer et vous relaxer pour lui transmettre de bonnes ondes.

Bébé à terminé le premier sein

Relevez-le doucement pour éviter les régurgitations et faites lui faire son rot. Il est inutile de vous acharner pendant 15 minutes, il se peut très bien qu’il n’ait pas d’air à évacuer.

Après le rot

C’est le moment que vous pouvez utiliser pour changer la couche. Souvent, les nouveau-nés s’endorment sur le sein, et le changement de couche permet de les réveiller un peu pour leur offrir le deuxième sein.

Recommencez l’autre sein

S’il ne le prend pas, ou qu’il tète à peine dessus avant de le relâcher mais qu’il semble repu, n’insistez pas. Parfois il boira un seul sein, alors que d’autres fois il en prendra trois…

Un dernier rot

Vous pouvez tenter un rot en le couchant sur votre épaule mais ce n’est pas obligatoire surtout si votre bébé s’est endormi. Un bébé qui a de l’air est souvent inconfortable, et chigne après la tétée.

C’est terminé, reposez-vous, ça va recommencer bientôt!

Si jamais votre bébé s’endort rapidement sur le sein et le réclame très souvent alors que la prise est bonne, essayez de le dévêtir, et même de le chatouiller avec une débarbouillette humide pour l’inciter à boire davantage. Autrement, laissez-le dormir.

Jessie Jalbert d’accompagnante à la naissance, Centre de maternité Mère et Monde

Ces articles peuvent aussi vous intéresser