Comment bien choisir sa mutuelle santé lorsqu’on est enceinte ?

mutuelle enceinte
La grossesse et les premiers mois de la maternité est une expérience unique, souvent heureuse mais qui suscite aussi beaucoup d’inquiétudes pour la future maman. La dernière chose que l’on souhaite lors de cette période hors norme est de se laisser submerger par les frais médicaux qui peuvent très rapidement devenir un fardeau financier, surtout dans le cas d’une grossesse compliquée. C’est pourquoi il est important de choisir une bonne mutuelle santé pour être couvert pendant toute la durée de la grossesse et même au delà. Voici nos conseils pour bien choisir son contrat.

La prise en charge des frais médicaux pendant la grossesse

Dès les premières semaines de grossesse, il est impératif de faire une déclaration à sa Caisse d’Assurance Maladie pour bénéficier d’une prise en charge des frais médicaux. Le régime habituel prévoit un remboursement de 70% des frais médicaux jusqu’au cinquième mois de grossesse à l’exception des examens prénataux obligatoires qui sont pris en charge à 100%.

En revanche, dès le sixième mois de grossesse, les frais médicaux sont remboursés dans leur intégralité et jusqu’a douze jours après l’accouchement. Bien que le régime général est avantageux, ce n’est pas pour autant qu’il faut s’exempter d’une bonne mutuelle santé, notamment pour la prise en charge des dépassement d’honoraires.

Attention au délai de carence

Le délai de carence correspond à la période comprise entre la date de souscription du contrat et le début effectif de la garantie. Elle est également connue sous le nom de « délai d’attente« . Cette disposition est prévue afin d’éviter que les assurés souscrivent à une complémentaire santé en prévision d’un recours imminent à un traitement médical ou lors d’une grossesse qui à déjà débuté. Cette période varie d’une mutuelle à l’autre, c’est pourquoi il est très important de vérifier le délai d’attente prévu dans le contrat.

Si vous envisagez de tomber enceinte, il est donc préférable de souscrire à complémentaire santé le plus tôt possible. Toutefois, vous pouvez aussi consulter un comparateur afin de choisir une bonne mutuelle santé qui n’applique pas de délai de carence. Surtout si il s’agit d’une grossesse inattendue.

Quelles sont les garanties à vérifier ?

Lors du premier mois de grossesse, il est essentiel de vérifier les garanties prévues par votre mutuelle compte tenu de votre nouvelle situation. Il s’agit ici d’être certaine que votre couverture est adaptée et prévoit la prise en charge des dépassements d’honoraires chez le gynécologue ou la sage femme, les frais de confort, surtout clinique où ces frais doivent souvent être avancés par le patient.

Pensez également à vérifier si la mutuelle couvre les frais médicaux pour votre enfant lors des premiers jours de sa vie. En effet, il n’est pas rare d’avoir besoin de consulter régulièrement un pédiatre lors des premières semaines après l’accouchement.

Aussi, certaines mutuelles prévoient la prise en charge d’un séjour de remise forme en Thalassothérapie post-natale. Il est conseillé d’attendre au moins deux mois après l’accouchement pour avoir recours à ce traitement. Cela s’accompagne souvent de cours de gymnastique spécifiques visant à redonner du tonus aux muscles du ventre et du périnée. C’est donc un point à ne pas négliger.

Prendre en considération le bonus de naissance

En plus de la prime de naissance de la CPAM, certaines mutuelles prévoient un bonus à la naissance d’un enfant. Son montant peut être très différent d’une complémentaire santé à une autre et certaines accordent même jusqu’à 1000€. C’est évidemment la fourchette haute puisque la plupart des mutuelles versent en moyenne 200€. En règle générale, le montant du bonus de naissance va de pair avec le coût de la cotisation et plus les mensualités sont élevées, plus le montant du bonus l’est aussi.

Le mieux est d’utiliser un comparateur pour voir à quel montant vous pouvez prétendre tout en payant des mensualités raisonnables.

WordPress Ads