Des produits naturels, bio et durables pour notre bien-être et celui de la planète

produits cosmétiques bio

Depuis plusieurs années, une sensibilisation collective au sujet de la protection de notre planète se développe. Au départ, on parlait surtout d’emballages et de mode de consommation alimentaire. Aujourd’hui, notre bien-être est au cœur de nos préoccupations et les produits que nous mettons sur notre peau au quotidien méritent une attention toute particulière. Opter pour des soins et des cosmétiques bio, naturels, écologiques en utilisant des produits de beauté sains et sans conservateurs est essentiel pour notre organisme et contribue, de façon considérable, à la protection de notre planète.

Différences entre cosmétique bio et produits naturels

Bien comprendre pour bien consommer…

Pour ceux qui abordent le monde des cosmétiques écologiques, il existe une distinction importante entre les produits naturels et ceux dits biologiques.

En France comme dans de nombreux pays européens, l’appellation et l’usage de la notion « naturel » ne sont sujets à aucune réglementation. Ainsi, toute entreprise peut prétendre que son produit est naturel, même s’il ne l’est pas. Un produit cosmétique peut contenir des ingrédients d’origine naturelle qui ont été hautement raffinés en laboratoire.

Si vous cherchez un cosmétique bio sur le marché, la clé est de bien regarder les ingrédients, la fabrication et de prêter une attention particulière à la notoriété et aux valeurs de la marque.

Différence entre les cosmétiques naturels et biologiques ?

Les produits définis comme naturels contiennent généralement un maximum de 10% de substances végétales pures, auxquelles sont ajoutées, à des doses variables, d’autres substances obtenues par transformation de substances végétales. Les cosmétiques biologiques, quant à eux, contiennent jusqu’à 70-90% de substances végétales pures.

Que signifie « cosmétiques biologiques » ?

Pour être défini comme biologique, un produit cosmétique doit contenir un minimum de 95 % d’ingrédients biologiques, et les dérivés du pétrole, les paraffines, le formaldéhyde et les colorants synthétiques ne peuvent être utilisés dans sa fabrication. Les cosmétiques biologiques ne contiennent pas d’OGM ni de parfums synthétiques.

Enfin les cosmétiques biologiques répondent à un cahier des charges et une réglementation précise. De nombreux labels régissent les produits biologiques.

Les certifications de la cosmétique bio : un gage de qualité

Il existe de nombreux labels pour les cosmétiques biologiques et naturels et il est important d’en connaître les points communs mais aussi les différences.

Ils diffèrent principalement par les pourcentages d’ingrédients naturels ou biologiques requis pour répondre à certains critères de certification. Par exemple, deux grands certificateurs comme Cosmos ou AB exigent que 95 % des ingrédients soient naturels ou d’origine naturelle.

Le fait que les produits ne soient pas testés sur les animaux est un sujet d’actualité et un prérequis obligatoire pour de nombreux labels. Enfin, et même si cela semble évident, il est important de préciser qu’une certification bio requiert que les composants ne soient pas issus de produits chimiques sensibles, ne contiennent pas d’ingrédients synthétiques comme les parfums ou les colorants ni de parabènes et de phtalates.

Il est essentiel de faire attention à la façon dont les choses sont présentées !

Par exemple, l’étiquette peut indiquer que 95% des ingrédients sont d’origine naturelle mais cela n’en fait pas un produit bio pour autant.

Après des années d’évaluation et d’expérience sur le terrain, de nombreux utilisateurs font confiance aux cosmétiques biologiques largement certifiés mais surtout aux entreprises transparentes qui présentent leurs valeurs de fonds. Certains acteurs en France proposent des produits ayant obtenu les labels AB et Cosmos pour les plus connus mais aussi EcoCert, Vegan, SlowCosmétique, GOTS. Ces nombreuses certifications sont des gages de sérieux et d’expertise dans le secteur car elles ont été acquises dans le temps avec rigueur.

Cosmétiques naturels : l’origine des ingrédients

Les ingrédients certifiés biologiques sont issus de l’agriculture biologique, ce qui implique qu’aucun pesticide, engrais ou encore protection chimique n’ait été utilisé et donc que ces produits n’ont pas d’impact sur l’environnement.

L’ingrédient naturel le plus  utilisé dans le secteur des cosmétiques ou des soins de la peau est, tout simplement, l’eau. D’autres ingrédients naturels sont également utilisés dans l’élaboration de produits de beauté comme le sel, l’argile, les herbes sauvages, les baies et les graminées…

Un produit de soin de la peau doit contenir le pourcentage le plus élevé d’ingrédients naturels et s’il est bio c’est encore mieux !

La cire d’abeille et le miel sont également des ingrédients naturels mais d’origine animale.

Afin d’être sûr que le produit ne contienne aucun ingrédient d’origine animale, il doit bénéficier de l’appellation “Vegan”.

Plus que des produits il s’agit d’une histoire…

En matière de soins et de cosmétiques, il est important d’avoir un lien avec la marque et de partager les mêmes valeurs. Certaines enseignes se démarquent en France par leur histoire et leurs convictions ancrées. Certaines sociétés sont familiales et fabriquent tous leurs produits en France à échelle humaine. Il est donc important de bien se renseigner sur la marque et ne pas se fier uniquement à un pourcentage ou à un sigle.