Prise de poids grossesse : quelle est la normalité et comment la contrôler ?

Femme enceinte sur une balance

Le corps d’une femme subit beaucoup de changement pendant la grossesse. On constate avec cela une prise de poids. Il est normal de prendre quelques kilos de plus au fur et à mesure que le bébé se développe en vous. En général, une femme enceinte gagne 10 à 16 kg. Au-delà de cela, le gain de poids peut devenir problématique, mais dans quelle mesure ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la prise de poids pendant la grossesse dans notre dossier, ainsi que des solutions pour rester en bonne santé.

Pourquoi prend-on du poids pendant la grossesse ?

Non seulement votre bébé grandit, mais votre corps développe également des tissus corporels supplémentaires. Vous prenez du poids parce que :

  • Vos seins grossissent ;
  • Votre utérus grandit ;
  • Le bébé est entouré de liquide amniotique ;
  • Le placenta augmente de volume ;
  • Votre corps produit du sang et du liquide supplémentaire ;

Une grande partie du poids que vous prenez pendant la grossesse n’est pas de la graisse, mais liée au bébé. Voici comment se répartissent les 16 kilogrammes :

  • Bébé : 3,5 kilogrammes
  • Placenta : 1 à 1,5 kilogramme
  • Liquide amniotique : 1 à 1,5 kilogramme
  • Tissu mammaire : 1 à 1,5 kilogramme
  • Alimentation en sang : 2 kilogrammes
  • Réserves de graisse : 2,5 à 4 kilogrammes
  • Croissance de l’utérus : 1 à 2,5 kilogrammes

Quelle est la prise de poids normale pour une femme enceinte ?

Les kilos que vous prendrez dépendra de votre poids avant votre grossesse. Pour calculer le poids que vous devez prendre, il faut d’abord déterminer IMC avant la grossesse.

La formule pour calculer l’IMC est la suivante :

Votre poids avant la grossesse (en kilogramme) divisé par le carré de votre taille (en mètre). Par exemple, pour une femme qui pèse 68 kg et qui mesure 1,70 m, l’IMC serait calculé comme suit :

68/(1,7 x 1,7) = 23,5.

Vous pouvez également utiliser des calculateurs d’IMC en ligne pour déterminer votre IMC avant la grossesse.

  • Si votre IMC était compris entre 18,5 et 24,9, vous étiez dans la fourchette de poids sain avant votre grossesse. Idéalement, vous devriez prendre entre 11,5 et 16 kg ; 1 à 1,5 kg au cours des 3 premiers mois, puis 1,5 à 2 kg chaque mois jusqu’à l’accouchement.
  • Si vous étiez au-dessus de la fourchette de poids sain, vous devriez prendre moins de kilos. Si vous êtes en dessous de la fourchette de poids santé, vous devriez prendre plus de poids.

Votre prise de poids peut également être affectée par les facteurs suivants :

  • Le fait de porter des jumeaux ;
  • Les nausées matinales.

Le mieux est de demander à votre médecin quelle est la meilleure prise de poids pour vous. Vous pouvez également commencer créer votre calendrier de grossesse pour suivre votre courbe de poids.

La prise de poids excessive pendant la grossesse

Ces mesures sont seulement à titre indicatif. Si votre prise de poids dépasse « la normale », vous pourriez faire face à des complications.

Les femmes qui ont un excès de poids avant la grossesse présentent un risque accru de diverses complications. Cela concerne notamment le diabète gestationnel, les troubles de l’hypertension artérielle comme la pré-éclampsie, l’apnée du sommeil et la nécessité d’une césarienne. Elles sont également plus susceptibles d’avoir des enfants qui sont atteints par l’obésité.

Une prise de poids excessive pendant la grossesse peut augmenter le risque de problèmes de santé chez votre bébé, comme une taille nettement supérieure à la moyenne à la naissance. Cela peut aussi entraîner des complications à la naissance, comme une dystocie des épaules ou une naissance prématurée. La grossesse peut également augmenter la probabilité d’avoir des kilos en trop après la naissance.

Votre médecin vous aidera à déterminer la quantité de poids que vous devriez prendre et vous aidera à le gérer tout au long des 9 mois de grossesse.

Les causes surcharge pondérale pendant la grossesse

Les facteurs les plus courants qui contribuent à la prise de poids excessive sont la consommation importante de nourriture et le manque d’activité physique. Certains médicaments, comme certains antidépresseurs ou anticonvulsivants, et certaines maladies, comme l’hypothyroïdie ou le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), peuvent contribuer à l’obésité.

Ralentir la prise de poids pendant la grossesse

Si vous constatez une prise de poids excessive, au-delà de que ce que votre médecin vous a recommandé, parlez-en lui. Dans la plupart des cas, il est préférable d’attendre l’accouchement pour perdre du poids. Voici quelques conseils pour gérer votre prise de poids.

Adoptez un régime alimentaire sain

Il existe certaines habitudes saines que vous pouvez adopter à la maison pour perdre du poids avant de tomber enceinte ou pour vous aider à gérer votre poids pendant la grossesse.

Modifier ce que vous mangez, sur la fréquence et la quantité, pour vous aider à maintenir votre poids dans une fourchette saine. Demandez à parler à un diététicien pour établir un plan personnalisé d’alimentation saine. En général, jusqu’au troisième mois de grossesse il n’y a pas besoin de calories supplémentaires.

Les femmes ont besoin d’environ 340 calories supplémentaires par jour au cours du deuxième trimestre et d’environ 450 calories supplémentaires par jour au cours du troisième trimestre. Si vous attendez des jumeaux ou plus, il faut multiplier ce nombre par le nombre de fœtus. En ce qui concerne les aliments à consommer lorsque vous êtes enceinte, voici quelques points à garder à l’esprit :

Des choix alimentaires sains

  • Privilégiez les fruits et légumes frais. Ils sont pleins de vitamines et pauvres en calories et en graisses.
  • Mangez des pains, des craquelins et des céréales à base de grains entiers.
  • Consommez 4 portions de produits laitiers par jour. Cependant, en utilisant du lait écrémé, à 1 % ou à 2 %, vous réduirez considérablement la quantité de calories et de graisses que vous consommez. Choisissez également du fromage ou du yaourt à faible teneur en matières grasses ou sans matières grasses.

Les aliments à éviter :

  • Les aliments naturellement sucrés sont préférables aux aliments et aux boissons contenant du sucre ajouté ou des édulcorants artificiels.
  • Les aliments et les boissons dont le sucre ou le sirop de maïs est l’un des premiers ingrédients ne sont pas de bons choix.
  • De nombreuses boissons sucrées sont riches en calories. Lisez l’étiquette et faites attention aux boissons à forte teneur en sucre.
  • Évitez les en-cas à base de malbouffe comme les chips, les bonbons, les gâteaux, les biscuits et la crème glacée. La meilleure façon d’éviter de manger de la malbouffe ou d’autres collations malsaines est de ne pas avoir ces aliments à la maison.
  • Consommez moins de graisses. Les matières grasses comprennent les huiles de cuisson, la margarine, le beurre, les sauces, la mayonnaise, les vinaigrettes ordinaires, le saindoux, la crème sure et le fromage frais. Essayez les versions plus faibles en gras de ces aliments.

Lorsque vous êtes au restaurant :

  • Connaître la quantité de calories, de graisses et de sel contenue dans vos aliments peut vous aider à manger plus sainement.
  • La plupart des restaurants proposent des menus et des informations nutritionnelles sur leur site Internet. Utilisez-les pour planifier à l’avance.
  • Préférez les endroits qui proposent des soupes, des salades et des légumes.
  • Évitez les fast-foods.

Lorsque vous cuisinez à la maison :

  • Préparez vos repas en utilisant des méthodes de cuisson à faible teneur en matières grasses.
  • Évitez les aliments frits. Faire frire des aliments dans de l’huile ou du beurre augmente les calories et les graisses du repas.
  • La cuisson au four, le grillage et l’ébullition sont des méthodes de cuisson plus saines et moins grasses.

Faire de l’exercice régulièrement

Un exercice régulier et modéré pendant la grossesse aide à contrôler votre poids. Essayez de faire au moins deux heures et demie d’exercice modéré par semaine, soit 30 minutes par jour, 5 jours par semaine.

Il est toujours important de parler à votre médecin avant de commencer à faire du sport afin de déterminer quels sont les meilleurs exercices pour vous, qui ne solliciteront pas trop le bas de votre corps. Pour perdre du poids avant la grossesse, visez 150 minutes par semaine d’exercice modéré à vigoureux.

La marche, le vélo, la natation, l’aquagym et le Yoga prénatal sont de bons choix. Ils vous aideront à ne pas prendre de poids supplémentaire, à réduire votre risque de diabète gestationnel. Cela vous permet également à vous mettre en forme pour mieux affronter le travail.

WordPress Ads